MAP La sous-secrétaire d’Etat américaine à la Sécurité civile salue le modèle démocratique sénégalais MAP Crise humanitaire au Soudan: Washington annonce une aide de 315 millions de dollars MAP Le Maroc disposé à élargir les domaines de sa coopération avec Madagascar (M. Bourita) MAP Cameroun: un gendarme tué et quatre autres blessés dans une attaque de Boko Haram ANP Le Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage s’enquiert de la situation pastorale dans le Nord-Tahoua AGP Guinée : 172199 candidats affrontent les épreuves du Brevet d’Etudes de Premier Cycle AGP GUINÉE/MÉDIA : DEUX COMMISSAIRES DE LA HAC SUSPENDUS POUR FAUTE LOURDE (COMMUNIQUÉ) AGP Guinée/Tribunal Militaire : 10 ans de prison requis contre le Général SadibaKoulibaly AGP Guinée/Collectivité :Les 356 communes rurale et urbaine du pays dotées en équipements informatiques par l’ANAFIC ANG Telecomunicações/Ministro diz que o projeto do Cabo submarino “Amilcar Cabral” vai reforçar a integração da Guiné Bissau ao mundo global

Bulletin quotidien d’informations économiques africaines


  19 Février      22        Bulletin d'info économiques africaines (534),

 

Rabat, 19/02/2020 (MAP) – Voici le bulletin d’informations économiques africaines pour la journée du mercredi 19 février :

 

Sénégal-Consommation

Les prix à la consommation au Sénégal ont connu un léger relèvement de 0,1% au mois de janvier 2020 comparés au mois précédent, a-t-on indiqué mardi auprès de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD).

« Cette évolution résulte d’une hausse des prix des services de restaurants et hôtels, des services de communication, des articles d’habillement et chaussures ainsi que des produits alimentaires et boissons non alcoolisées », explique l’ANSD. En variation annuelle, les prix à la consommation ont progressé de 2,0%.

 

+++++

 

Sénégal-Japon-Economie

La première édition du Comité économique pour la promotion des investissements des entreprises japonaises au Sénégal se tiendra, jeudi à Dakar, en présence de représentants de 21 entreprises nippones.

La rencontre sera coprésidée par le ministre sénégalais de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Amadou Hott et Nakatani Shinichi, vice-ministre parlementaire, chargé des Affaire étrangères du Japon, renseigne un communiqué.

Sont attendus également à cette réunion des représentants de diverses entreprises sénégalaises et de Cabo Verde.

 

+++++

 

Côte d’Ivoire-UEMOA-bourse

La Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) de l’espace UEMOA a lancé sa nouvelle plate-forme de surveillance du marché boursier, selon un communiqué.

Cette plate-forme dénommée « Smarts Market Surveillance », a été développée par l’entreprise Nasdaq spécialisée dans le développement des technologies pour les marchés financiers.

Smarts Market permettra à la Bourse de déceler en temps réel toutes les formes de manipulation du marché, de détecter les mouvements de prix anormaux, de conduire des analyses à partir de données historiques, mais aussi de surveiller les comportements des négociateurs et d’effectuer une supervision ciblée pour les intervenants à risque et/ou soupçonnés de pratiques anormales.

 

 


 

 

Côte d’Ivoire-tourisme

Le premier Forum de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) sur l’investissement touristique en Afrique s’ouvre jeudi prochain à Abidjan, a annoncé, lundi, le ministre ivoirien du Tourisme et des loisirs, Siandou Fofana.

Ce forum mondial de trois jours a été annoncé lors de la 23è Assemblée générale de l’OMT, qui s’est tenue en septembre 2019 à Saint-Pétersbourg (Russie).

Cette rencontre devrait rassembler près de 800 délégués, des ministres, directeurs centraux et généraux d’offices et de hauts responsables de structures connexes au tourisme, au voyage, aux loisirs et infrastructures hôtelières, a dit le ministre ivoirien du Tourisme et des loisirs Siandou Fofana.

 

+++++

Ghana-Mines

La compagnie minière Asanko Gold, active sur l’or au Ghana, a annoncé qu’elle a produit 66.112 onces d’or au quatrième trimestre 2019. Cela lui permet de dépasser ses prévisions et d’établir un nouveau record de production à 251 044 onces sur sa mine Asanko.

Dans le même temps, elle a vendu au cours de l’année 248 862 onces générant ainsi des revenus record de 342,4 millions de dollars, soit 1 376 $/once. Les flux de trésorerie opérationnels ont totalisé 120,4 millions de dollars et le flux de trésorerie disponible 44 millions $.

« L’année 2019 a été une année de transition pour la mine d’or Asanko […], nous permettant de concrétiser les investissements réalisés avec la génération d’un flux de trésorerie disponible positif  », a commenté le PDG Greg McCunn.

 

Nigeria-Pétrole

L’analyste du marché pétrolier Wood Mackenzie a déclaré que le Nigeria va connaitre un déclin de 35 % de sa production pétrolière dans les 10 prochaines années, si les réformes adéquates ne sont pas opérées.

En effet, il fait remarquer que l’augmentation des charges pour les exploitants, la faiblesse des investissements et les incertitudes liées à un manque de régulation, pourraient être à la base de cette situation.

En novembre dernier, le Nigeria a augmenté la part des revenus du pétrole en eaux profondes afin d’ajouter quelque 1,5 milliard de dollars au budget et le mois dernier, les autorités ont promulgué un projet de loi de finances augmentant le taux de TVA de 5 % à 7,5 %. Un cadre législatif qui risque de repousser les investisseurs et ralentir la relance de la production sur les champs qui arrivent à maturité.

 


 

 

RDC:

Le gouvernement congolais a annoncé qu’une Commission nationale pour le contrôle des prix est mise en place afin de lutter contre la hausse des prix des aliments sur le marché.

Cette commission va travailler à fond pour que les prix des aliments soient contenus dans les limites du normal et qu’ils soient mis à l’abri de la spéculation sur le marché, selon Baudoin Mayo Mambeke, ministre en charge du budget.

Lors d’une descente sur l’axe routier Kinshasa-Mongata, la ministre de l’économie nationale Acacia Bandubola Mbongo a dénombré sept barrières érigées sur une distance de moins de 160 km, où « les agents postés à ces barrières procèdent aux mêmes aux contrôles, extorquent de l’argent aux pauvres commerçants en leur exigeant de diverses taxes qui atterrissent dans leurs poches ».

 

Ethiopie-Budget

Le gouvernement éthiopien a approuvé une rallonge budgétaire au titre de l’exercice (juillet 2019/ juillet 2020) d’un montant de 27,9 milliards de birrs, soit environ 870 millions dollars us.

Ce montant sera affecté à la mise en œuvre du programme des réformes économiques, aux secteurs sociaux et l’égalité en matière d’emploi.

 

CEMAC-banques

Le gouverneur de la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC), Abbas Mahamat Tolli, vient d’exiger aux établissements de crédit de la Communauté économique de l’Afrique centrale (Cémac) de transmettre, désormais, chaque jour à la banque centrale, les données relatives à leurs transactions financières.

Selon la Commission bancaire d’Afrique centrale (Cobac), la Cémac compte 65 établissements de crédit (dont 11 établissements financiers). Lesquels sont répartis dans les États membres. Au Cameroun, on totalise 15 banques et 8 établissements financiers ; en Centrafrique, 4 banques ; au Congo, 11 banques ; au Gabon, 10 banques et 3 établissements financiers ; en Guinée Equatoriale, 5 banques ; et au Tchad, 9 banques.

Somalie-Télécoms

L’Autorité nationale des communications (NCA) de Somalie vient d’annoncer l’entrée en vigueur du nouveau régime de licence télécoms.

Le nouveau cadre réglementaire, guidé par la loi sur les communications nationales de 2017, propose des licences plus flexibles, simplifiées et neutres en termes de technologie et de service.

Par conséquent, les investisseurs qui voudront entrer sur le marché télécoms somaliens devront désormais choisir entre trois grands segments que sont la licence de fournisseur d’infrastructure de communications, celle de fournisseur de services d’application et la licence de fournisseur d’infrastructures et de services de communication.

Kenya:

Nairobi vit au rythme de la sixième édition du Global Off-Grid Solar Forum & Expo, organisée du 18 au 20 février par Global Association for the Off Grid Solar Energy et la Banque mondiale

Plus de 800 participants et 60 exposants participent à cette exposition, dont l’objectif est de mettre sur pied un plan d’action pour le développement du marché du hors réseau en Afrique. Plusieurs fournisseurs d’off-grid sont également présents.

Dans la même catégorie