AIP Le ministre Laurent Tchagba en Italie à Rome pour la 27ème session du COFO et la 9ème semaine mondiale des forêts AIB Namentenga : Le haut-commissaire constate la dégradation du radié du barrage de Boulsa AIB Burkina/FSP : La douane mobilise plus de 7 milliards FCFA au premier semestre de l’année 2024 MAP Le Nigeria inflige au groupe Meta 220 millions de dollars d’amende pour violations de la protection des données personnelles (communiqué) AIB Burkina/Terrorisme : Le Premier ministre Kyelem charge l’Allemagne et la France MAP Cameroun : deux civils tués par Boko Haram dans l’Extrême-Nord AIB Garango/Religion: Des populations sollicitent les faveurs de la colline sacrée Boulgou AIB Paix et cohésion sociale : Les Sahéliens prennent langue à travers un colloque régional à Dori APS SENEGAL-MONDE-MEDIAS / Forum des médias de Susha : la détection des fausses informations et la lutte contre la désinformation au menu des échanges APS AFRIQUE-MONDE-CLIMAT / COP 29 : plusieurs chefs d’Etat africains attendus à Baku (Ilham Aliyev)

Burkina : 150 jeunes de la région du Nord formés en montage de plans d’affaires et de recherche de financements


  14 Juin      11        formation (477),

 

Gourcy, (AIB)-Dans le cadre de la mise en œuvre du projet Communautaire de Relèvement et Stabilisation du Sahel (PCRSS), 150 jeunes de la Région du Nord ont reçu une formation en montage des plans d’affaires et de recherche de financements du 4 au 8 juin 2024.

Ils étaient 150 jeunes dont 51 filles et 99 garçons venus des communes de Arbollé, Barga, Gourcy, Namissiguima, Ouahigouya, Ouindigui, Titao, Thiou et Yako dans la Région du Nord à bénéficier d’une formation qui a porté sur le montage des plans d’affaires et la recherche de financements.

Cette formation initiée par l’Association Monde Rural en partenariat avec le PCRSS s’est déroulée du 4 au 8 juin 2024 à Gourcy, chef-lieu de la province du Zondoma. Pour le Coordonnateur National de l’AMR Amadou Wangré qui a présidé la cérémonie de clôture, l’objectif de l’activité est de renforcer les capacités des jeunes sur l’esprit d’entreprise et l’auto-emploi.

« C’est un objectif atteint » dira-t-il, se basant sur les résultats présentés à cette cérémonie de clôture.

« Durant les cinq jours, nous avons abordé entre autres avec les jeunes la notion d’entreprise, les bonnes pratiques en matière d’entrepreneuriat, les qualités d’un bon entrepreneur, les stratégies de recherche de financement etc. » a indiqué Aristide Kouraogo, l’un des formateurs.

« Nous les avons aidés également à approfondir leurs idées d’affaire pour en faire en plan d’affaire qui sera par la suite traduit en un document vendable » a-t-il ajouté.

« Je suis une tisseuse, et je peux vous dire qu’après cette formation, j’ai réalisé que je travaillais dans le désordre total, mais à présent, je sais comment réorganiser mon travail pour en tirer le meilleur profit », a soutenu Safieta Ouédraogo bénéficiaire de la formation.

«Je ne savais pas qu’on pouvait entreprendre sans réunir de gros moyens. Mais avec les connaissances reçues, je vais commencer à faire quelque chose une fois de retour chez moi » foi de Abdoul Fatao Sogoba venu de la commune de Titao.

Prenant la parole au nom de ses camarades, Mariam Sawadogo a remercié les initiateurs de cette formation avant de plaider pour leur accompagnement dans la mise en œuvre des plans d’affaires qu’ils viendront à élaborer.

Chaque participant a reçu des organisateurs une attestation de participation.

Rappelons que cette formation a été possible grâce au PCRSS qui s’est donné pour mission principale de contribuer au relèvement et au développement des populations affectées par la crise sécuritaire dans trois régions du Burkina.

Dans la même catégorie