MAP La MAP et ITALPRESS renforcent leur coopération médiatique MAP Accra : Début de la 45ème session ordinaire du Conseil exécutif de l’UA avec la participation du Maroc MAP Côte d’Ivoire : appel à une intensification de la lutte contre la criminalité forestière APS Courses hippiques : le président du CNG de Matam passe en revue les difficultés du secteur AIB Bogandé : Les populations réaffirment leur soutien à la Transition et plaident pour plus de sécurité AIB Ganzourgou/Assainissement : La population mobilisée pour une opération de curage de caniveaux à Zorgho AIB Burkina : le gouvernement veut produire de l’engrais à hauteur de 15 milliards FCFA pour améliorer la production agricole AIB Burkina : le gouvernement veut porter le taux d’électrification rurale à 50 % en 2028 MAP L’ECOSOCC de l’UA a oeuvré sous la présidence marocaine à impliquer les Organisations de la Société Civile et la Diaspora MAP Une délégation turque au Niger pour renforcer la coopération militaire et économique

Burkina : 373 milliards seront investis en 2024 au profit de «projets spécifiques» dont des centrales


  13 Juin      13        Economie (21774),

 

Ouagadougou, 12 juin 2024 (AIB) – Le gouvernement burkinabè a décidé d’investir 373 139 550 866 FCFA en 2024, dans des «projets spécifiques» à travers des acquisitions de matériels et des réalisations d’infrastructures au profit d’une dizaine de ministères et institutions, selon le compte rendu du conseil des ministres de ce mercredi, consulté par l’AIB.

Parmi ces projets figurent la réalisation d’investissements et d’équipements au profit du Bureau national des Grands projets du Burkina Faso (BN-GPB), la réalisation de centrales et l’amélioration de l’accès à l’électricité et encore la réalisation d’infrastructures, de forages, d’aménagement hydroagricole, la fourniture de prestations intellectuelles ainsi que pour l’acquisition de semences et de plants, l’acquisition de matériels d’outillage et d’équipements industriels.
Figurent également dans la liste l’acquisition de logiciels, de matériels informatiques et la réalisation de plateformes, la construction et l’équipement de salles de classes, l’acquisition de vivres pour la cantine scolaire et de fournitures scolaires, etc.

Le financement de ces investissements «est assuré par le budget de l’Etat et les partenaires techniques et financiers», précise le compte rendu.

Dans la même catégorie