APS MALI-AFRIQUE-MUSIQUE/NECROLOGIE / Décès de Toumani Diabaté, illustre joueur de kora (famille) APS SENEGAL-SANTE / Il faut “réorienter la réponse au VIH”, préconise Maguette Ndoye Ndiaye APS SENEGAL-PECHE-EMIGRATION / Aïssatou Mbodj invite les pêcheurs à rester au Sénégal APS SENEGAL-ECONOMIE-EQUIPEMENTS / Fatou Diouf réitère la volonté de l’État de moderniser la pêche artisanale APS SENEGAL-HYDRAULIQUE -GOUVERNANCE / Distribution de l’eau : l’Etat invité à publier le contrat d’affermage signé avec le Groupe Suez ANP Niger: Présentation au Drapeau de 1010 élèves gardes nationaux de la promotion 2023 MAP Sénégal : Mission multisectorielle du Club Afrique Développement AIP Dr Edouard Fonh-Gbéi, l’ingénieur chevronné de la géoinformation (Portrait) MAP RCA: Les besoins humanitaires aggravés par les conflits dans les pays voisins (ONU) AIP Les acteurs de l’industrie planchent sur les enjeux stratégiques de la souveraineté industrielle

Burkina : Attaque d’envergure déjouée à Djibo, une base terroriste détruite dans la Boucle du Mouhoun


  9 Juillet      34        Securité (3145),

 

Ouagadougou, 8 juillet 2024 (AIB) – Des terroristes projetaient de mener une attaque d’envergure contre la ville de Djibo dans la région du Sahel, le 6 juillet 2024. Mais grâce à la vigilance des Forces combattantes, ces criminels ont été tués avant leur passage à l’acte, a appris l’AIB lundi auprès de sources sécuritaires.

Des terroristes avaient prévu de lancer un assaut contre la ville de Djibo le 6 juillet 2024. Mais, une fois de plus, la vigilance des Forces combattantes a permis d’éviter le pire.

Ayant eu vent de ce funeste projet, les guetteurs du 14e Régiment interarmes (RIA) et les vecteurs aériens ont maintenu l’observation sur les forêts au nord et nord-est de Djibo.

L’ennemi, se rendant compte que ses plans avaient été découverts, décide d’abandonner et de se retirer des lieux.

Ainsi, le 5 juillet 2024, aux environs de 17 h, de nombreux terroristes fuient les forêts en direction de Nassoumbou.

Les vecteurs aériens se lancent à leurs trousses. Juste après le pont de Nassoumbou, une frappe est dirigée contre la tête du peloton, le temps que d’autres vecteurs s’occupent du reste des criminels.

Au même moment, un autre groupe de terroristes avait dans son viseur une position des VDP de Namsiguia dans la zone de Ouahigouya.

Les vecteurs aériens vont à leur rencontre. Les assassins tentent de s’échapper, mais ils seront frappés dans leur course par un missile.

Le 8 juillet 2024, les recherches des Forces combattantes ont permis de découvrir une grande base à Zanzaka, dans la Boucle du Mouhoun, où étaient camouflés des terroristes sous de grands arbres.

Les combattants des airs lancent l’attaque en frappant premièrement un groupe rassemblé sous un arbre avec leurs engins.

Les opérateurs aériens vont ensuite multiplier les frappes contre les terroristes qui tentent de se cacher avant de lâcher finalement un puissant missile sur eux.

Les rescapés prennent la fuite. Ils n’iront certainement pas loin, car les opérations se poursuivent.

Dans la même catégorie