APS MALI-AFRIQUE-MUSIQUE/NECROLOGIE / Décès de Toumani Diabaté, illustre joueur de kora (famille) APS SENEGAL-SANTE / Il faut “réorienter la réponse au VIH”, préconise Maguette Ndoye Ndiaye APS SENEGAL-PECHE-EMIGRATION / Aïssatou Mbodj invite les pêcheurs à rester au Sénégal APS SENEGAL-ECONOMIE-EQUIPEMENTS / Fatou Diouf réitère la volonté de l’État de moderniser la pêche artisanale APS SENEGAL-HYDRAULIQUE -GOUVERNANCE / Distribution de l’eau : l’Etat invité à publier le contrat d’affermage signé avec le Groupe Suez ANP Niger: Présentation au Drapeau de 1010 élèves gardes nationaux de la promotion 2023 MAP Sénégal : Mission multisectorielle du Club Afrique Développement AIP Dr Edouard Fonh-Gbéi, l’ingénieur chevronné de la géoinformation (Portrait) MAP RCA: Les besoins humanitaires aggravés par les conflits dans les pays voisins (ONU) AIP Les acteurs de l’industrie planchent sur les enjeux stratégiques de la souveraineté industrielle

Burkina: au moins 12 civils tués jeudi lors d’une attaque dans le nord du pays


  6 Mars      52        sécurité (499),

 

Ouagadougou, 06/03/2023 (MAP) – Au moins douze civils ont été tués jeudi lors d’une attaque de jihadistes présumés dans le nord du Burkina Faso, ont indiqué lundi des sources locales et des médias.

Jeudi, un « groupe de terroristes » a attaqué le village de Aorema, situé à une dizaine de kilomètres de Ouahigouya, chef-lieu de la région du Nord, ont ajouté les mêmes sources.

« Les assaillants ont ouvert le feu sur un groupe de jeunes assis dans un kiosque (restaurant informel, ndlr). Sept jeunes sont morts sur le champ et trois personnes sont mortes dans leurs domiciles, touchées par des balles perdues. Deux autres personnes, blessées par balles, ont ensuite succombé à leurs blessures », a déclaré l’un des habitants, cité par des médias.

Selon un autre habitant, le bilan s’élève à « quatorze morts », avec plusieurs blessés qui ont succombé à leurs blessures dans les jours qui ont suivi l’attaque.

« L’attaque a été confirmée par une source sécuritaire, indiquant que « des opérations sont en cours » dans la zone, sans donner de bilan.

L’agence d’information du Burkina (AIB) a rapporté dimanche que des dizaines de terroristes dont des leaders ont été neutralisés dans des « frappes de hautes précisions » menées par l’armée burkinabé à l’Est et au Centre-nord du Burkina.

Le Burkina Faso connaît une intensification de violences terroristes depuis le début de l’année, avec plusieurs dizaines de morts – civils ou militaires – quasiment chaque semaine.

Les violences attribuées aux groupes liés à Al-Qaïda et à l’organisation Etat islamique (EI), ont fait depuis 2015 plus de 10.000 morts – civils et militaires – selon des ONG, et quelque deux millions de déplacés.

Dans la même catégorie