AIP Le ministre Laurent Tchagba en Italie à Rome pour la 27ème session du COFO et la 9ème semaine mondiale des forêts AIB Namentenga : Le haut-commissaire constate la dégradation du radié du barrage de Boulsa AIB Burkina/FSP : La douane mobilise plus de 7 milliards FCFA au premier semestre de l’année 2024 MAP Le Nigeria inflige au groupe Meta 220 millions de dollars d’amende pour violations de la protection des données personnelles (communiqué) AIB Burkina/Terrorisme : Le Premier ministre Kyelem charge l’Allemagne et la France MAP Cameroun : deux civils tués par Boko Haram dans l’Extrême-Nord AIB Garango/Religion: Des populations sollicitent les faveurs de la colline sacrée Boulgou AIB Paix et cohésion sociale : Les Sahéliens prennent langue à travers un colloque régional à Dori APS SENEGAL-MONDE-MEDIAS / Forum des médias de Susha : la détection des fausses informations et la lutte contre la désinformation au menu des échanges APS AFRIQUE-MONDE-CLIMAT / COP 29 : plusieurs chefs d’Etat africains attendus à Baku (Ilham Aliyev)

Burkina Faso : Le «Comité International Mémorial Thomas Sankara reconnu d’utilité publique


  16 Mars      111        Société (45949),

 

Ouagadougou, 16 mars 2023 (AIB)- Le gouvernement burkinabè a adopté jeudi un décret accordant statut d’association Reconnue d’utilité publique à l’association dénommée « Comité International Mémorial Thomas SANKARA », en abrégé CIM-TS.

« Le Conseil a adopté un décret accordant statut d’association Reconnue d’Utilité Publique à l’association dénommée « Comité International Mémorial Thomas SANKARA », en abrégé CIM-TS », lit-on dans le rapport du conseil des ministres de ce jeudi.

Selon ce rapport, cette reconnaissance d’utilité publique du CIM-TS est conforme à la loi n°064-2015/CNT du 20 octobre 2015 portant liberté d’association.

Cette loi stipule en son article 3 que « la qualité d’utilité publique peut être accordée à toute association ou union d’association à condition que les activités de celle-ci poursuivent un but d’intérêt général, notamment dans les domaines du développement économique, social et culturel du pays ou d’une région déterminée », fait savoir le document.

En rappel, les restes du père de la révolution burkinabè, Thomas Sankara et douze de ses compagnons assassinés en 1987, exhumés pour les besoins de l’enquête ont définitivement été réinhumés au mémorial Thomas lieu de son assassinat au Conseil de l’entente de Ouagadougou, le 23 février 2023.

Le Comité International Mémorial Thomas SANKARA est à l’initiative de la statue érigée à la mémoire du leader de la Révolution burkinabè et prévoit d’autres activités pour perpétuer sa mémoire.

Dans la même catégorie