ACI Congo : Plaidoyer pour la réduction échelonnée des importations des produits carnés ACI Congo : Le gouvernement invité à accélérer la validation de la Feuille de route Le ministère de la Salubrité lance la 48e édition de l’opération grand ménage AIP Le conseil municipal adopte le budget 2022 de plus d’un milliard de FCFA de la commune d’Adiaké AIP Lancement de l’évaluation des instituts et centres de recherche de l’enseignement supérieur AIP Plusieurs élèves sensibilisés sur les dangers de l’hypertension artérielle à Abidjan AIB Burkina : le ministre Tamboura invite ses compatriotes à ne pas tomber dans le piège des terroristes (Actualisée) AIB Burkina : La corruption a baissé après l’insurrection mais est remontée faute de sanction (Marius Ibriga) APS DES BILLES EN CRISTAL À LA PLACE DES BULLETINS ET ENVELOPPES DE VOTE, UNE ORIGINALITÉ DU SYSTÈME ÉLECTORAL GAMBIEN AIB Blocus du convoi militaire français: Ousseni Tamboura planche pour une relecture des accords entre le Burkina et la France (Actualisée)

Burkina : La BAD apporte un soutien de 11,7 milliards de FCFA au secteur de l’énergie


  31 Août      71        Economie (13791),

   

Ouagadougou, 30 août 2018 (AIB)-Le Burkina Faso a signé le mardi 29 août 2018, avec la Banque africaine de développement (BAD), une convention de financement du programme d’appui aux reformes du secteur de l’énergie (PARSE) d’une valeur de 11,7 milliards de FCFA, rapporte le quotidien d’Etat Sidwaya.

«Le programme d’appui aux reformes du secteur de l’énergie (PARSE) vise à créer les conditions d’un accès inclusif à l’énergie au Burkina Faso, en soutenant la nouvelle vision du gouvernement dans le domaine énergétique », a déclaré le représentant pays de la BAD, Pascal Yembiline, cité par Sidwaya.

D’après M.Yembiline, cette vision est en parfaite ligne avec ce que la BAD appelle, le « new deal » sur l’énergie et qui consiste à fédérer toutes les initiatives pour l’atteinte des objectifs liés à l’accès universel à l’énergie en Afrique.

La même source indique que le représentant de l’institution a annoncé la poursuite de deux opérations en cours d’exécution.

Il s’agit du projet d’électrification périurbaine de Ouagadougou et Bobo Dioulasso d’une valeur d’environ 21 milliards de FCFA et celui de la Dorsal Nord d’un montant d’environ 39 milliards de FCFA pour la construction d’une ligne de transport de très haute tension au départ Birminkebbi au Nigeria jusqu’à Ouagadougou via Niamey.

Selon la ministre de l’Economie, des finances et du développement, Rosine Coulibaly, cet appui budgétaire sectoriel vient en réponse aux nombreuses difficultés que connait le secteur, de l’énergie souligne le quotidien d’état.

Sidwaya révèle que Mme Coulibaly s’est enfin réjouit de la signature de cette convention qui vient confirmer, l’engagement de la BAD à accompagner le processus de développement du Burkina Faso dans le cadre du Plan national de développement économique et social (PNDES).

En rappel, le taux d’accès d’électricité au Burkina Faso est de 35,58% avec une croissance de 13% par an.

Le pays vise à atteindre une part des énergies renouvelables de 30% d’ici 2020.

Dans la même catégorie