MAP L’ambassadeur de SM le Roi au Caire présente ses lettres de créance au Président égyptien MAP Kenya: huit corps retrouvés dans une décharge à Nairobi (nouveau bilan) APS AG de la FSF : le comité exécutif va proposer la date du 21 septembre (président) ANP Les leaders Arabes d’Agadez et Tahoua reçus par le Président du CNSP APS Acteurs politiques, société civile et universitaires planchent sur l’intégrité du système électoral APS Zone des Niayes : des producteurs listent les défis et proposent des solutions APS Le président Faye aborde les urgences sociales, la fiscalité, l’emploi, ses rapports avec le Premier ministre, etc APS AVC: un neurologue alerte sur les cas d’hospitalisations de sujets de plus en plus jeunes AIP La lutte contre la déforestation devrait s’inscrire dans un cadre de coopération sud-sud (Le président CESEC) MAP Niger : 22 terroristes « neutralisés » par l’armée dans l’ouest

Burkina : Le Conseil de l’énergie, un des maillons essentiels dans la gouvernance du secteur énergétique, ministre


  13 Juin      3        Energie (267),

 

Ouagadougou, 13 juin 2024 (AIB)-Le ministre en charge de l’Energie, Yacouba Zabré Gouba a indiqué jeudi, que le Conseil Burkinabè de l’énergie constitue un des maillons essentiels dans la gouvernance du secteur de l’énergie.

« Le conseil est une structure qui vient de voir le jour et va renforcer les acteurs évoluant dans le secteur de l’énergie. Il va constituer un des maillons essentiels dans la gouvernance du secteur de l’énergie », a déclaré le ministre en charge de l’Energie, Yacouba Zabré Gouba.

Il a souhaité que les débats puissent déboucher sur un ensemble de recommandations et de résolutions qui vont accompagner le ministère dans la gouvernance du secteur de l’énergie.

Le ministre en charge de l’Energie s’exprimait jeudi à Ouagadougou, lors de la 1ère Assemblée générale (AG) du Conseil Burkinabè de l’énergie (CBE).

Pour M. Gouba, le secteur de l’énergie du Burkina a traversé des périodes sombres qui se sont manifestées par l’insuffisance de l’offre d’électricité qui s’est traduite par un certain nombre de délestages.

« Cette situation nous interpelle tous autant que nous sommes à chercher des solutions fiables. Nous avons besoin de l’accompagnement des acteurs du privé ou du public pour relever les défis énormes qui s’opposent au secteur de l’énergie», a-t-il ajouté.

Le président du Conseil burkinabè de l’énergie, Baba Ahmed Coulibaly, a indiqué que sa structure va mettre en place des mécanismes à cette AG, pour mieux servir le pays.

« Notre vocation est d’apporter des conseils au gouvernement. Nous devons produire régulièrement des rapports sur tous les aspects et faire des publications », a-t-il soutenu.

Créé en 2023, le Conseil Burkinabè de l’énergie a pour objectif de contribuer au développement harmonieux et pérenne du secteur de l’énergie dans ses différentes composantes.

Dans la même catégorie