ANP L’UNA et Sputnik organisent une formation sur l’intelligence artificielle et la production vidéo ANP N’gourti : deux citoyens contribuent au FSSP à hauteur de 200.000 FCFA MAP Tanzanie: de fortes pluies ont fait 58 morts depuis début avril AIP La ministre Françoise Remarck encourage les acteurs culturels à saisir les opportunités du MASA AIP MASA 2024: la secrétaire d’Etat rwandaise appelle à l’unité culturelle pour l’avenir des générations africaines AIB Le ministre Jean Emmanuel Ouédraogo annonce du «beau spectacle», dans quelques jours, à l’ouverture de la 21e SNC AIB La commune de Kantchari ravitaillée doublement MAP Conflit au Soudan: L’ONU renouvelle son appel à un cessez-le-feu immédiat MAP Tarfaya: La Marine Royale porte assistance à 118 candidats à la migration irrégulière MAP Le parti MK de Zuma appelle à la démission de la présidente de la Commission électorale

Burkina : Le ministre Sorgho visite deux ponts réalisés à hauteur de 700 millions FCFA à Koudougou


  21 Février      27        Infrastructure (724),

 

Ouagadougou, 21 fév. 2024 (AIB)- Le ministre des Infrastructures et du désenclavement, Adama Luc Sorgho, a visité hier mardi, deux ponts réalisés à hauteur de 700 millions FCFA, dans la commune urbaine de Koudougou (Centre-Ouest), dans le cadre du Programme d’urgence de développement territorial et de résilience (PUDTR).

Le premier responsable du département des Infrastructures et du désenclavement, Adama Luc sorgho, a mis à profit sa sortie sur la route nationale Sakoinsé-Koudougou le mardi 20 février 2024, en vue de constater l’évolution de la reprise des travaux, pour visiter le pont de Sisséné et celui de Koné, dans la commune urbaine de Koudougou.

Ces deux ouvrages de franchissement réalisés à hauteur de 700 millions FCFA, dans le cadre du Programme d’urgence de développement territorial et de résilience (PUDTR), enregistrent un taux d’exécution des travaux de 82%.
« Nous avons fait ce déplacement pour effectivement voir de visu, ce qui a été réalisé sur le terrain parce-que que ce sont des chantiers que nous avons ordonnés et avons souhaité qu’ils finissent avant le début de la saison des pluies », a précisé le ministre Sorgho.

A ses dires, les travaux sont effectués dans les délais prévus et il a félicité l’entreprise BTM qui a abattu un travail exceptionnel et le ministère en charge de l’économie à travers le PUDTR, qui a financé le projet au grand bonheur des populations.

« A son temps, il était très difficile d’accéder à ces communes en saison des pluies, car c’était un radié », a-t-il poursuivi.

Selon le directeur général de l’agence des travaux d’infrastructures du Burkina (AGETIB), Mathieu Lompo, une dizaine de ponts seront réalisés dans la région du Centre-Ouest.

« Il y a des régions qui attendent ces ouvrages depuis 10 ans », a fait savoir M. Lompo.

Le directeur régional en charge des Infrastructures du Centre-Ouest, Elie Kaboré, sest dit satisfait de la réalisation du pont du fait qu’il a été remplacé par un ancien, devenu dangereux pour les populations pendant la saison des pluies.

« Nous avons suivi les travaux avec la mission de contrôle pour s’assurer de la qualité des travaux », a-t-il soutenu.
D’après Elie Kaboré, le problème de franchissement constaté sur cette route départementale est résolu avec ces deux ouvrages et il ne reste peut-être que leur entretien.

Sur les 36 ouvrages prévus au plan national, 21 sont achevés et 15 en cours, devant permettre de raccorder ou de réhabiliter 500 km de route au Burkina Faso.

Notons que le PDUTR va contribuer à desservir 650 000 habitants dans les régions du Centre-Ouest, du Centre-Est, du Centre-Sud, du Nord et de la Boucle du Mouhoun.

Dans la même catégorie