MAP Mondial Qatar 2022: scènes de joie et liesse populaire à Dakar après la qualification des Lions de la teranga pour les 8-èmes de finale MAP Casablanca: la 3ème édition de l’Africa Place Marketing sous le signe de la participation citoyenne MAP Cameroun: 15 morts dans l’éboulement de Yaoundé (nouveau bilan) ACP Plaidoyer pour doter les centres et institutions de recherche de la RDC des plans stratégiques ACP Présentation du rapport de l’étude des perceptions des populations sur les services de police ACP Plaidoyer pour la création d’un fonds en faveur des victimes des conflits armés en RDC ACP Présentation en sous-commissions des mesures liées à la loi relative à l’entrepreneuriat et Start-ups en RDC ACP Finances : le développement du secteur agricole porteur de croissance en Afrique est perplexe ACP Kinshasa : relance des travaux de construction de la maison de l’entrepreneuriat Congolais APS Cumul de cartons: Idrissa Gana Guèye va rater les huitièmes de finale

Burkina : Le président Kaboré annonce « dès la semaine prochaine une opération mains propres »


  26 Novembre      197        Politique (21114),

   

Ouagadougou, 25 nov. 2021 (AIB)-Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a annoncé jeudi nuit à Ouagadougou, « une opération mains propres, dès la semaine prochaine pour vider tous les dossiers pendants de corruption ».

« Je lancerai dès la semaine prochaine, après concertation avec les autorités judiciaires et l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption, une opération mains propres, pour vider tous les dossiers pendants de corruption et éclaircir toutes les affaires qui polluent le quotidien des Burkinabè épris de bonne gouvernance et de démocratie », a indiqué le chef de l’Etat dans un message à la Nation.

Au regard des circonstances actuelles marquée par la recrudescence des attaques terroristes et les protestations de certains citoyens, le président Kaboré promet de « constituer une équipe (gouvernementale) resserrée et plus soudée (qui sera engagée) sur la trajectoire de la croissance économique, et de la poursuite de la lutte contre le terrorisme ».

Le message à la Nation du président Kaboré intervient à deux jours d’une marche annoncée (non autorisée) par des organisations de la société civile pour dénoncer la dégradation de la situation sécuritaire et pour certains, exiger sa démission.

Le chef de l’Etat a invité « les uns et les autres à savoir raison garder et à ne surtout pas croire que c’est en cassant le thermomètre qu’on guérit de la fièvre ».

Selon lui, « le peuple burkinabè a le droit et le devoir de s’exprimer librement sur la conduite des affaires publiques » et de préciser qu’il « y tient particulièrement ».

« C’est pourquoi, j’invite notre vaillante jeunesse à faire preuve de discernement, de vigilance et de retenue, en se démarquant de tous les vendeurs d’illusions qui veulent saper les fondements de notre Nation », a-t-il conseillé.

Dans la même catégorie