MAP L’ambassadeur de SM le Roi au Caire présente ses lettres de créance au Président égyptien MAP Kenya: huit corps retrouvés dans une décharge à Nairobi (nouveau bilan) APS AG de la FSF : le comité exécutif va proposer la date du 21 septembre (président) ANP Les leaders Arabes d’Agadez et Tahoua reçus par le Président du CNSP APS Acteurs politiques, société civile et universitaires planchent sur l’intégrité du système électoral APS Zone des Niayes : des producteurs listent les défis et proposent des solutions APS Le président Faye aborde les urgences sociales, la fiscalité, l’emploi, ses rapports avec le Premier ministre, etc APS AVC: un neurologue alerte sur les cas d’hospitalisations de sujets de plus en plus jeunes AIP La lutte contre la déforestation devrait s’inscrire dans un cadre de coopération sud-sud (Le président CESEC) MAP Niger : 22 terroristes « neutralisés » par l’armée dans l’ouest

Burkina: Plusieurs dizaines de terroristes neutralisés dans des opérations sécuritaires


  11 Mars      49        sécurité (499),

 

Ouagadougou, 11/03/2023 (MAP)- L’armée burkinabè a neutralisé vendredi, plusieurs dizaines de terroristes et détruit du matériel, tandis que deux gendarmes ont été tués suite à deux attaques menées par les assaillants contre deux brigades de gendarmerie à Tougouri (Namentenga) et à N’Dorola (Kénédougou).

Vendredi, des terroristes ont attaqué la brigade de gendarmerie de Tougouri dans la province du Namentenga (Centre-nord), a rapporté l’Agence d’Information du Burkina AIB, ajoutant que les assaillants ont été rattrapés et neutralisés dans la zone de Dibga.

En effet, plusieurs dizaines de terroristes et au moins un véhicule pickup, ont été anéantis dans des frappes, selon la même source.

La même scène s’est produite également  dans le Kénédougou où la brigade de gendarmerie N’Dorola  a été attaquée, a-t-elle indiqué, notant que deux gendarmes ont été tués lors de cette attaque.

Toutefois, la poursuite aérienne a permis de rattraper et de neutraliser plusieurs dizaines de terroristes, a fait savoir l’agence, qui souligne que des opérations se poursuivent et le bilan exact sera établi ultérieurement.

Le Burkina Faso connaît une intensification de violences terroristes depuis le début de l’année, avec plusieurs dizaines de morts – civils ou militaires – quasiment chaque semaine.

Les violences attribuées aux groupes liés à Al-Qaïda et à l’organisation Etat islamique (EI), ont fait depuis 2015 plus de 10.000 morts – civils et militaires – selon des ONG, et quelque deux millions de déplacés.

Dans la même catégorie