ANGOP La FILDA/2024 va mettre en exergue la production agricole familiale ANGOP L’Angola et la Namibie réfléchissent sur la réduction de la bureaucratie pour des questions de santé ANGOP L’OMS réitère son soutien à la promotion des soins de santé primaires en Angola MAP La MAP et ITALPRESS renforcent leur coopération médiatique MAP Accra : Début de la 45ème session ordinaire du Conseil exécutif de l’UA avec la participation du Maroc MAP Côte d’Ivoire : appel à une intensification de la lutte contre la criminalité forestière APS Courses hippiques : le président du CNG de Matam passe en revue les difficultés du secteur AIB Bogandé : Les populations réaffirment leur soutien à la Transition et plaident pour plus de sécurité AIB Ganzourgou/Assainissement : La population mobilisée pour une opération de curage de caniveaux à Zorgho AIB Burkina : le gouvernement veut produire de l’engrais à hauteur de 15 milliards FCFA pour améliorer la production agricole

Burkina : « Si l’extension des villes n’est pas maîtrisée, bientôt il n’y aura plus d’espace pour l’agriculture, pour l’élevage, pour l’environnement ‘’ (PM)


  31 Mai      70        Politique (26022),

 

Ouagadougou, 30 mai 2023 (AIB)- Le Premier ministre Apollinaire Joachimson Kyélem de Tambèla, a affirmé mardi, lors de son discours sur la situation de la Nation que si l’extension des villes n’est pas maîtrisée, bientôt il n’y aura plus d’espace pour l’agriculture, pour l’élevage, pour l’environnement et qu’il est temps de construire en hauteur.

« Si l’extension des villes n’est pas maîtrisée, bientôt il n’y aura plus d’espace pour l’agriculture, pour l’élevage, pour l’environnement. Il est temps de comprendre qu’il faut construire en hauteur et contribuer à l’amélioration du cadre de vie en rendant plus accessibles les commodités essentielles comme l’eau courante, l’électricité et la voirie », a déclaré le Premier ministre, Apollinaire Joachimson Kyélem de Tambèla.

Le Premier ministre s’exprimait mardi à Ouagadougou, devant l’Assemblée législative de Transition (ALT) sur la situation nationale.

Il a indiqué qu’en matière immobilière, une loi sur la promotion immobilière est en discussion au niveau de l’ALT.

Le gouvernement a adopté en mars 2023, un avant-projet de loi portant promotion immobilière, afin de garantir une meilleure gestion des terres et préserver les terres cultivables pour les générations actuelles et futures

« Elle vise à réorganiser le secteur en y mettant de l’ordre, en redéfinissant sa mission », a-t-il précisé.

Selon Apollinaire Joachimson Kyélem de Tambèla, Nul ne peut contester que nos villes, surtout les plus grandes comme Ouagadougou et Bobo-Dioulasso s’étendent à l’infini.

« Ce qui rend difficile toute maîtrise de leur développement, de leur assainissement, et de leur encadrement », a expliqué le Chef du gouvernement.

Depuis 2015, le pays est en proie à des attaques terroristes qui ont fait des centaines de morts, plus de 2 millions de personnes déplacées et la fermeture de nombreux établissements scolaires et sanitaires.

Dans la même catégorie