MAP Au moins 16 migrants meurent dans un naufrage au large de Djibouti (OIM) ACI Monde/Football: Le Maroc s’affirme comme une puissance mondiale, selon Gianni Infantino MAP La Côte d’Ivoire bénéficiera d’un projet de la FAO destiné à promouvoir une agriculture résiliente MAP Adaptation climatique de l’agriculture : M. Sadiki appelle à intensifier les efforts pour soutenir la recherche et l’innovation MAP Immigration irrégulière: 19 corps repêchés au large de la Tunisie AIP L’impact transformateur de l’intelligence artificielle dans le domaine des médias expliqué au cours d’une formation virtuelle AIP Eugène Dié Kacou dédicace son ouvrage « Mes meilleures CAN » AIP Le ministre Vagondo Diomandé sollicite le concours de l’Allemagne dans la lutte contre les fraudes documentaires MAP L’Afrique australe aux prise avec le phénomène El Nino et la sécheresse (rencontre) ACI Maroc/France: Darmanin se félicite de la qualité de la coopération sécuritaire des deux pays

Burkina : Un appareil d’Imagerie par Résonance Magnétique (IRM) au profit du Centre Hospitalier Universitaire Souro Sanou


  23 Février      22        Santé (15366),

 

Ouagadougou, 23 fév. 2024 (AIB)- Le Premier ministre, Dr Apollinaire Joachimson Kyélèm de Tambèla, a inauguré jeudi, l’appareil d’Imagerie par Résonance Magnétique (IRM) du Centre Hospitalier Universitaire Souro Sanou (CHU-SS) de Bobo-Dioulasso.

La disponibilité de l’IRM au CHU-SS viendra soulager le personnel, les usagers et toute la population de la région des Hauts-Bassins et environnante qui sont les bénéficiaires directs de cet équipement combien important pour les hôpitaux.

La mise en service de cette IRM au CHU-SS va permettre également aux praticiens hospitaliers d’établir un diagnostic plus fiable, et de proposer des traitements efficaces sans recours à la radiation ou à du matériel radioactif.

Par ailleurs, cette importante acquisition au profit du CHU-SS va renforcer les capacités des praticiens de cet hôpital en matière de diagnostic, en ce sens qu’elle va permettre de faire des diagnostics plus pointus et plus précis des pathologies.

Il convient de relever que des instructions ont été données aux services techniques et aux organes dirigeants du CHU-SS, afin qu’ils travaillent à baisser et à harmoniser les tarifs des examens d’IRM dans le secteur public, dans l’optique de les rendre accessibles financièrement à la population.

Dans la même catégorie