AIP Côte d’Ivoire-AIP/ L’ONS rassure sur le bon déroulement des travaux de la pelouse du stade de Yamoussoukro AIP La CEI évalue le projet d’appui aux élections en Côte d’Ivoire avec ses partenaires AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La CEI, le PNUD et leurs partenaires évaluent le projet d’appui aux élections AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le Centre de documentation et d’information de l’OMS inaugurée AIP Eliminatoires Mondial 2022/ La Côte d’Ivoire choisit le Bénin pour accueillir ses prochaines rencontres APS LE SÉNÉGAL VEUT AUGMENTER L’APPORT DE LA FILIÈRE SALINE À SA CROISSANCE ÉCONOMIQUE GNA Corporate governance critical for Africa’s future GNA GTA expectant of significant domestic tourism growth amidst COVID-19 GNA Speaker Bagbin launches second edition of Inter Schools Public Speaking Competition GNA Cancer patients urged not to lose hope in fighting the disease

Burkina : Un parti appelle les Burkinabè à un militantisme « conscient »


  5 Août      31        Politique (18571),

   

Ouagadougou, 05 août 2019, (AIB)- Le président du parti pour l’indépendance totale (Prit-Lannaya, Opposition) Mamadou Kabré a appelé les Burkinabé à un militantisme « conscient » pour défendre les intérêts supérieurs de la nation.
« En ma qualité de président du Prit-Lannaya, j’en appelle à un militantisme conscient et non à un militantisme nihiliste, de fossoyeur ou de mercenariat politique sinon de mercantilisme en politique », a laissé entendre le président du Prit-Lannaya, Mamadou Kabré.
Kabré qui s’exprimait samedi à Ouagadougou, à l’occasion d’une conférence de presse sur le deuxième congrès du parti, a exhorté ses militants à s’engager dans la politique pour défendre les intérêts supérieurs de la nation.

Selon lui, cette rencontre a consisté à présenter aux journalistes la nouvelle équipe dirigeante de son parti, forte de neuf membres, qui ira à l’assaut des futures échéances électorales de 2020 au Burkina Faso.
Kabré a par ailleurs exhorté les militants à honorer les frais de leurs cotisations pour un bon fonctionnement de la formation politique.

Il a expliqué que les travaux du congrès qui se tient à la veille de l’anniversaire de la révolution d’août 1983 ont consisté en la révision des textes du parti, la fixation des cotisations des membres, l’élection du nouveau bureau, la présentation du projet de société et le programme politique.
« J’invite les jeunes à militer leurs places en politique. Il faut que le don de soi ne soit pas un don de soi qui déçoit leurs mentors politiques », a-t-il soutenu.
Saisissant l’opportunité, le président du Prit-Lannaya s’est également réjoui de la tenue du dialogue politique du 15 au 22 juillet dernier ayant regroupé la majorité présidentielle et l’Opposition.

A l’écouter, cette démarche des politiques permettra entre autres une accalmie des attaques terroristes, le respect du calendrier électoral et une cohésion sociale au Burkina Faso.
De son avis, le dialogue politique doit être une référence pour tous les fils et filles du pays afin d’éviter la dégradation de la situation nationale.
Créé en 2011, le Prit-Lannaya est un parti affilié au Chef de file de l’opposition politique qui défend les idéaux de Thomas Sankara, assassiné en 1987 suite à un coup d’Etat.

Agence d’information du Burkina.

cs-no/ak

Dans la même catégorie