MAP Africa Investment Forum : lancement officiel des préparatifs pour l’organisation de la 5ème édition à Rabat MAP CPS de l’UA: Le Maroc réitère la primauté du Conseil de Sécurité de l’ONU en matière de maintien de la paix et de la sécurité internationales MAP Niger: la compagnie pétrolière chinoise CNPC « suspend » des travaux pour des raisons de « sécurité » MAP Les partis politiques sud-africains exigent une Commission parlementaire pour superviser la Présidence MAP Le Maroc et Côte d’Ivoire saluent hautement leur partenariat stratégique et leur coopération bilatérale Inforpress AP-CPLP: Rui Semedo e Carmen Martins partilham mesmo olhar sobre democracia em Cabo Verde Inforpress AP-CPLP: Rui Semedo e Carmen Martins partilham mesmo olhar sobre democracia em Cabo Verde Inforpress Fogo: Agricultores das zonas mais agrícolas da ilha iniciaram a primeira monda Inforpress Fogo: Agricultores das zonas mais agrícolas da ilha iniciaram a primeira monda ANP Différend Niger-Benin : une délégation Nigérienne de haut niveau à Cotonou

Burkina: Une vingtaine de terroristes neutralisés dans le centre-nord du pays


  13 Mars      54        Securité (3149),

 

Ouagadougou, 13/03/2023 (MAP)-L’armée burkinabè a neutralisé, samedi soir, dans les environs de Namsiguia, au centre-nord du Burkina, plus d’une vingtaine de terroristes qui s’apprêtaient à commettre des attaques.

« Après avoir essuyé des dizaines de pertes, suite à l’attaque vendredi, de la brigade de gendarmerie de Tougouri (Namentenga), des terroristes se sont repositionnés à l’Est de Namsiguia(Bam), dans l’objectif d’attaquer à nouveau », indique l’agence de l’information du Burkina AIB.

« Après des repérages précis, l’armée a détecté samedi après-midi, deux positions avant d’ouvrir le feu », ajoute la même source.

 

« Au moins une vingtaine de terroristes ont été neutralisés, selon nos sources qui précisent que l’armée poursuit ses offensives », ajoute l’agence burkinabé .

L’armée Burkinabè avait annoncé jeudi que 11 soldats et 112 « terroristes » ont été tués ces derniers jours, lors de plusieurs opérations sécuritaires dans le pays, cible d’attaques meurtrières ces récentes semaines.

« Plusieurs opérations d’envergure ont été lancées simultanément (…) dans le cadre de la reconquête du territoire national voulue par le président de la Transition », avait indiqué dans un communiqué l’état-major des armées du Burkina Faso.

Depuis le début de l’année, le Burkina Faso connaît une intensification des violences terroristes attribuées aux groupes liés à Al-Qaïda et à l’organisation Etat islamique (EI).

Depuis 2015 plus de 10.000 morts – civils et militaires – selon des ONG, et quelque deux millions de déplacés à causes des violences.

Dans la même catégorie