ANP Dosso : Saisie de stupéfiants d’une valeur de plus de 30 millions de francs MAP CAN de futsal (3e journée/Groupe A) : Le Maroc se qualifie pour les demi-finales en surclassant la Zambie (13-0) MAP Tan-Tan : la Marine Royale porte assistance à 53 candidats à la migration irrégulière ANP Les accords sur la vente du brut de pétrole nigérien au centre d’un entretien entre le Chef de l’État et l’Ambassadeur de Chine au Niger MAP Nigeria: Des ONG demandent à l’Etat de ne pas autoriser Shell à vendre sa filiale onshore MAP Au 1er anniversaire du conflit au Soudan, Guterres préconise une solution politique AIP Une journée organisée en l’honneur des enseignants de l’UFRICA de l’Université Félix Houphouët Boigny AIP Mise en œuvre des CND : le ministère de l’Environnement lance un appel à projet (Communiqué) AIP La Côte d’Ivoire enregistre une avancée significative dans la lutte contre le changement climatique (Ministre) AIB Soum: L’armée burkinabè pulvérise des pick-up chargés de carburant et de munitions

Burkina/Insécurité : Plus de 2000 candidats en lice pour les examens spéciaux


  5 Juillet      49        Education (7119),

 

Ouagadougou, 4 juillet 2019 (AIB)-Le ministre de la Communication Remis FulganceDandjinou a confirmé mercredi, que des cours supplémentaires seront administrés à quelques 2000 élèves affectés par la situation sécuritaire et en lice pour les examens spéciaux.
«La stratégie a été présentée et elle va permettre de prendre en compte des cours supplémentaires afin que pour les examens spéciaux du primaire, du secondaire et du baccalauréat, des élèves issus de ces établissements puissent avoir l’opportunité de passer leurs examens», a affirmé le porte-parole du gouvernement, Remis FulganceDandjinou.
M. Dandjinou qui s’exprimait mercredi à la sortie de l’hebdomadaire conseil des ministres, faisait cas des écoles et des élèves affectés par l’insécurité dans le Nord, le Centre-nord et le Centre-est du Burkina.
Au regard de cette situation, «le ministre en charge de l’Education nationale Stanislas Ouaro a présenté au conseil, la stratégie pour la prise en compte des établissements qui ont eu un niveau de cours suffisamment avancé pour qu’on puisse permettre des sessions de rattrapages», a expliqué Remis FulganceDandjinou.

Dans la même catégorie