GNA Road crashes prevention is a shared responsibility – Mr Amegayibor ANP L’UE évalue la reforme curriculaire de l’éducation mise en œuvre par le gouvernement nigérien ANP 280 millions de CFA de l’UE pour lutter contre l’épidémie de choléra au Niger APS SÛRETÉ ET SÉCURITÉ DE L’AVIATION CIVILE AU MENU DES RÉUNIONS DU CP DE LA CAFAC APS PARERBA : PRÈS DE 1300 BÉNÉFICIAIRES (SUPERVISEUR) APS PLAIDOYER POUR LA PRÉSERVATION DE LA RESSOURCE HALIEUTIQUE APS LE JOURNALISTE ALASSANE SAMBA DIOP PUBLIE ’’LA VIE EST UN TEMPS DE PAROLE’’ GNA Igbos in Ghana celebrate 2021 Igbo Day, New Yam Festival GNA NDC mourns Ama Benyiwa Doe GNA Akim Oda MP organises free mock exams for JHS students

Burkina/Réouverture des frontières : Le gouvernement attend un certain niveau d’immunisation de la population (ministre)


  3 Août      27        Santé (11562),

   

Ouagadougou, 3 août 2021 (AIB)-La réouverture des frontières sera envisagée lorsqu’on atteindra un certain niveau d’immunisation de la population, a estimé lundi, le ministre de la sante Pr Charlemagne Ouédraogo, au lancement de l’administration de la seconde dose du vaccin Astra Zeneca.

« Nous parlons depuis un moment de réouverture de frontière mais il faudra l’envisager lorsque nous atteindrons un certain niveau d’immunisation de la population de sorte à éviter une recrudescence de cette maladie avec des formes graves (…) pour la population » a réagit le ministre de la santé Charlemagne Ouédraogo.

Le Pr Charlemagne Ouédraogo s’exprimait lundi à Ouagadougou, au lancement de l’administration de la seconde dose du vaccin Astra Zeneca.

Pour atteindre ce niveau d’immunisation, le ministre Ouédraogo compte engager « cette semaine, une campagne appelée tempête (pour avoir) 2 500 sites de vaccination sur toute l’étendue du territoire ».

Déjà, dans la région du centre, il a relevé qu’ils sont passés à 76 sites de vaccination et il souhaite « vivement que la population puisse s’engager pour la vaccination car c’est la seule arme efficace aujourd’hui contre la covid-19 et toutes ses formes de variété ».

Il a noté qu’à ce jour, ce sont environ 40 000 personnes qui ont été vaccinés, un chiffre qui reste « en deçà » de leurs attentes car l’objectif, a-t-il poursuivi, « c’est d’atteindre 70% de la population vaccinée contre la covid-19 ».

Il a aussi informé qu’en plus du vaccin Astra-Zeneca, dans les jours à venir, d’autres types de vaccins seront disponibles comme Johnson & Johnson et Sinopharm qui sont « homologués par l’OMS et efficaces », a-t-il précisé.

Le Pr Charlemagne Ouédraogo a soutenu qu’une fois qu’on reçoit la deuxième dose, la vaccination est complète et l’on est protégé.

Dans la même catégorie