AIP Des acteurs de la pêche réfléchissent sur les enjeux socio-économiques des petits pélagiques AIP Le PM Patrick Achi appelle à une administration publique au service du citoyen AGP Réhabilitation de la voirie urbaine de Boké : La Société CDM-CHINE offre 20 tonnes de ciments à la Commission de suivi AGP Siguiri/Société : Deux frères périssent dans une mine d’or à Kolenda AGP Siguiri/Société : Une maison et tout son contenu réduit en cendres dans la commune urbaine ANP Journée mondiale de la lutte contre le VIH-Sida : la séroprévalence est stable au Niger (Médecin) ANP Niger : Le budget 2023 voté à 3.291 milliards de CFA, en hausse de 5,25% AGP Gabon/Gouvernement : Le vice-Premier ministre sur les chantiers de Mayumba AIB Burkina: le gouvernement adopte un projet de loi portant dépolitisation de l’Administration publique et renforcement de la méritocratie. MAP 6è conférence annuelle UA/ONU : « Le monde compte sur l’Afrique, mais l’Afrique n’a pas pu compter sur le monde et cela doit changer » (M. Guterres)

Campagne café-cacao 2022-2023 : Un effort de 140 milliards de FCFA de l’Etat au profit des producteurs


  5 Octobre      48        Economie (16505), Finance (937),

   

Abidjan, 05 oct 2022 (AIP)- L’État de Côte d’Ivoire a consenti un effort global de 140 milliards de FCFA pour fixer les nouveaux prix du café et du cacao, respectivement à 750 FCFA et 900 FCFA pour la campagne 2022-2023, a révélé le ministre d’État, ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Kobenan Kouassi Adjoumani, mardi 04 octobre 2022, à Abidjan, au cours d’une conférence de presse axée sur le bilan de la 8ème édition des Journées nationales du cacao et du chocolat (JNCC).

« Pour la campagne 2022-2023, c’est un peu plus de 135 milliards de FCFA qui ont été consentis afin de permettre aux producteurs de cacao de toucher 900 FCFA par kg. Concernant le café, le président de la République a décidé de fixer le prix du kg à 750 FCFA, ce qui correspond à une subvention de 5 milliards de FCFA. En définitive, ce sont 140 milliards de FCFA consentis par le Chef de l’État qui ont permis d’obtenir ces nouveaux prix », a soutenu M. Adjoumani.

Il a rappelé que les prix aux producteurs pour la campagne 2022-2023 sont en hausse, malgré un contexte économique mondial préoccupant et, surtout, en dépit des caprices du marché international.

C’est pourquoi dès son accession au pouvoir, le Président Alassane Ouattara, a-t-il relevé, a mis en place un mécanisme de stabilisation des prix d’achats bord champ aux producteurs de café et de cacao. Ce mécanisme vise à garantir aux producteurs un revenu fixe par campagne égal à 60% du prix CAF de référence.

Cette initiative du Chef de l’État concourt, selon le ministre d’Etat à la promotion du bien-être économique et social des producteurs.

«Cette action est une autre preuve tangible de ce que l’ambitieux programme ”Une Côte d’Ivoire Solidaire” est une réalité », a-t-il fait savoir.

Le ministre a assuré que les prix d’achats bord champ seront respectés. Il a exhorté les paysans à se faire recenser pour être sécurisés et profiter de leur labeur. Il a rappelé que 350 000 cartes ont été déjà distribuées et 250 000 autres en cours de distribution.

La Côte d’Ivoire est le leader mondial du cacao avec 2,2 millions de tonnes.

Dans la même catégorie