MAP Le Maroc siège dans trois instances de l’Union parlementaire des États membres de l’OCI MAP La Côte d’Ivoire perd 7% de son PIB chaque année du fait des accidents de la circulation (ministre) APS SENEGAL-LITTERATURE-GENRE / “Mauvaise Pente’’, un roman fruit du vécu de son auteure, Aminata Seck MAP Le Burkina renforce les mesures de sécurité face aux risques d’attaques terroristes MAP Le CCG salue l’Initiative Africaine Atlantique de SM le Roi ANP Niger: Malgré l’augmentation du prix du gasoil, celui de l’électricité reste inchangé MAP Kenya: 5 terroristes tués par la police près de la frontière somalienne MAP Grande Corne de l’Afrique: plus de 58 millions de personnes confrontées à l’insécurité alimentaire APS SENEGAL-CUBA-DIPLOMATIE / Lancement à Dakar des célébrations du 50e anniversaire des relations sénégalo-cubaines APS SENEGAL-JEUNESSE-INFRASTRUCTURES / Diourbel : la maison de la jeunesse sera réceptionnée “dans deux mois” (ministre)

CAN 2023: L’obtention des tickets pour la rencontre Côte d’Ivoire-RDC constitue un casse-tête pour les supporters


  6 Février      171        Sport (12465),

 

Abidjan, 06 fév 2024 (AIP)- L’acquisition des billets pour le match entre la Côte d’Ivoire et la République démocratique du Congo (RDC), comptant pour les demi-finales de la 34e édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2023), constitue la croix et la bannière pour des milliers de supporters dans plusieurs points de vente physiques des tickets d’accès au stade, surtout ceux de l’agence de la poste du Postel 2001 à Abidjan Plateau, a constaté l’AIP, mardi 6 février 2024.

La CAN 2023, organisée en Côte d’Ivoire du 13 janvier au 11 février 2024, est à l’étape des demi-finales et l’opposition entre la Côte d’Ivoire et la RDC, mercredi 7 février au stade olympique Alassane Ouattara d’Ebimpé à 20 H (local et GMT), intéresse plusieurs supporters. Ils désirent se rendre au stade pour jouer pleinement le rôle du douzième joueur, à cette étape décisive de la compétition mais sont malheureusement nombreux à être confrontés au problème d’obtention du billet.

La responsable de la vente des tickets à l’agence de la poste du Postel 2001, sous couvert d’anonymat, évoque un souci technique dû à un problème de réseau sur le site de la vente de ticket en ligne.

« Nous travaillons de 7H30 à 16H30 et vendons trois catégories de tickets, la C1 (20.000 Francs CFA), la C2 (15.000 Francs CFA) et la C3 (5.000 Francs CFA). Malheureusement, nous sommes confrontés à un problème de réseau sur le site depuis ce matin », fait-elle savoir.

Des milliers de supporters sont présents dans les locaux de cette agence postale retenue parmi les 51 points de vente physique du ticket. Certains y ont défilé toute la journée, lundi, sans suite favorable, tandis que d’autres s’y sont rendus mardi dès 3H du matin pour espérer être parmi les premières personnes à être servies. Aucun de ces supporters des Eléphants n’a eu la chance de s’octroyer le moindre billet, nonobstant tous les efforts consentis.

« Je suis ici depuis 3H30mn et je n’ai trouvé que deux personnes à mon arrivée. Nous sommes là pour les tickets et avant 8H ce matin, nous sommes rentrés dans la salle mais l’on nous a fait savoir que la responsable n’était pas encore arrivée. Lorsqu’elle est arrivée quelques instants après, elle nous a dit que le site ne passait pas et que nous devions patienter. Mais pendant que nous patientons, certaines personnes rentrent et ressortent avec des tickets, chose que nous ne comprenons pas », s’indigne A. L. Emmanuelle.

Une supportrice des Eléphants, A.L.E, à la recherche d’un ticket pour le match CI-RDC, comptant pour la demi-finale de la CAN 2023

Même son de cloche pour un cadre du ministère des Mines, fervent supporter des Eléphants. Il dit avoir parcouru plusieurs points de vente de tickets pour espérer en avoir un et aller au stade pour pousser l’équipe nationale ivoirienne de football à la victoire contre les Léopards de la RDC.

« Je suis complètement déçu par cette histoire de billet, que je ne sais plus à quel saint me vouer pour avoir ne serait-ce qu’un billet pour aller supporter notre équipe nationale. Nous ne savons véritablement pas ce qui se passe réellement, mais on nous a donné des points de vente physique de tickets et quand on s’y rend, c’est pénible, voire quasiment impossible d’en avoir, avec toujours ce fameux argument de site. C’est vraiment méchant, il faut résoudre le problème de ticket qui continue de gâcher cette belle CAN organisée par la Côte d’Ivoire », déplore-t-il.

Plusieurs supporters désemparés vont plus loin et continuent d’indexer les « marchés noirs » qui continuent de sévir dans la billetterie de la CAN 2023, malgré les assurances données par la Confédération africaine de football (CAF) et le Comité d’organisation de la CAN (COCAN) dans un communiqué conjoint.

Cette situation occasionne un attroupement de plusieurs personnes dans la cour du Postel 2001, créant un désordre que même les agents des forces de défense et de sécurité commis à la tâche ont du mal à contenir.

Dans la même catégorie