APS ZIARRA ANNUELLE DÉDIÉE À MAME ASTOU DIANKHA, LE 15 JANVIER PROCHAIN APS TRENTE-SEPT COMMUNES DE LA RÉGION DE THIÈS BÉNÉFICIERONT DU PROMOGED (DIRECTEUR) GNA Ghana wins bronze at IWF/Commonwealth Weightlifting Championship GNA MAGAL DE MBACKÉ KADIOR : LE GOUVERNEUR DE LOUGA DONNE DES ASSURANCES AU COMITÉ D’ORGANISATION GNA African Diaspora to invest $5.4 million in Ghana’s key sectors GNA Gov’t warns illegal miners as Operation Halt arrests 26 suspects GNA Fishermen desert Tano Lake due to water hyacinth, pollution APS KAOLACK : UN CORPS SANS VIE REPÊCHÉ DU BRAS DE MER DE SIBASSOR APS FIDAK : WALLY BALLAGO SECK DONNE UN CONCERT APS LA MAQUETTE FUTURISTE DU CICES SERA PRÉSENTÉE AU GRAND PUBLIC BIENTÔT (DG)

CAN Féminine (Ghana-2018): Qui pour détrôner le Nigeria?


  17 Novembre      56        Sport (7148),

   

(Par Malika Mojahid, correspondante à Accra)

Accra, 17/11/2018 (MAP) – Les sept équipes qui prennent part, au côté du Nigeria, à la phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations Féminine (Ghana-2018) de football, qui débute ce samedi au Ghana, devront batailler fort afin de pouvoir espérer détrôner une sélection nigériane aguerrie, double championne en titre et dix fois championne d’Afrique en douze éditions.

A l’issue du tirage au sort tenu le 21 octobre dernier à Accra, le Ghana, pays hôte, a hérité du groupe A aux côtés de l’Algérie, du Mali et du Cameroun. Le groupe B, quant à lui, rassemble le Nigeria, l’Afrique du Sud, la Zambie et la Guinée équatoriale.

Alors que les matches du groupe A auront lieu au stade d’Accra, ceux du groupe B seront disputés au stade de Cape Coast, avant que les vainqueurs des deux groupes ne se rencontrent à Accra pour le match final.

Les deux finalistes de ce tournoi qui va se dérouler jusqu’au 1er décembre prochain, et l’équipe qui remportera le match pour la troisième place, disputeront la Coupe du monde 2019 en France.

Le Ghana, pays hôte, affrontera l’Algérie dans son premier match du groupe A samedi, avant de croiser le fer contre le Mali et le Cameroun.

Les Nigérianes, elles, devront cravacher dur pour arracher leur ticket face à une redoutable équipe sud-africaine.

Quant à la Guinée équatoriale et la Zambie, elles auront fort à faire face à ces deux poids lourds du continent. En effet, les Sud-Africaines participent pour la onzième fois d’affilée à cette compétition et n’ont manqué les demi-finales qu’à deux reprises depuis (1998 et 2004).

Avant la compétition, les Black Queens, dirigées par l’entraîneur Bashir Hayford, ont entrepris une tournée à travers le pays afin de sensibiliser les Ghanéens à la CAN féminine et solliciter leur soutien.

Les Black Queens du Ghana auront ainsi la tâche difficile de jouer devant leur public. Elles devront faire impression dès le premier match d’ouverture devant une équipe algérienne coriace.

« Nous avons préparé une équipe qui, à notre avis, est capable de remporter le tournoi », a indiqué la sélectionneuse adjointe, Mercy Tagoe Quarcoo.

Exclue dans un premier temps de la Coupe d’Afrique des nations féminine 2018, l’équipe de Guinée équatoriale a finalement été réintégrée par la Confédération africaine de football, au détriment de celle du Kenya, à quelques jours de la phase finale.

A noter que les Equato-Guinéennes, écartées par la FIFA, ne seront pas qualifiées pour le Mondial 2019, même si elles gagnent la CAN féminine, pour avoir aligné des joueuses inéligibles lors des éliminatoires pour les Jeux olympiques 2016.

Dans la même catégorie