GNA Ghana resolving EU threats over illegal fishing APS LE PROJET ’’PERMETTRE LA VENTE CROISSANTE DE FOYERS AMÉLIORÉS’’ LANCÉ À KAOLACK APS UN PROJET PROMOUVANT UNE « CUISINE RESPECTUEUSE DU CLIMAT » PRÉSENTÉ À TAMBACOUNDA GNA GOIL’s 52nd AGM slated for June 24 APS COSAFA CUP : LE SÉNÉGAL DANS LA POULE DU ZIMBABWE, DU MOZAMBIQUE ET DE LA NAMIBIE APS VERS UNE RÉFORME AUTORISANT LA DOUBLE NATIONALITÉ EN MAURITANIE APS LES ARTISTES LOCAUX À L’HONNEUR À LA 2E ÉDITION DU SALON « DAKAR MUSIC EXPO » ANP COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES APS MODE ALTERNATIF DE CUISSON : VERS LA VENTE DE PRÈS DE 800.000 FOYERS AMÉLIORÉS APS LA COSAFA CUP PERMETTRA D’AVOIR ’’UNE COMPÉTITION DANS LES JAMBES’’ (DTN)

CANNES : LE JURY SÉDUIT PAR LA « GRANDE HUMILITÉ » DU FILM « ATLANTIQUE »


  26 Mai      18        Cinéma (185),

   

Dakar, 26 mai (APS) – Des membres du jury du festival de Cannes, ont déclaré samedi en conférence de presse avoir été « séduits’’ par ’’la grande humilité » du film ’’Atlantique’’ de la réalisatrice franco-sénégalaise, lauréate du Grand Prix de la 72e édition.

« C’est un film qui nous a séduits, qui ne nous a pas lâchés. Il y a de la poésie, un regard sans concession, et c’est aussi un film d’une grande humilité », a justifié l’acteur et cinéaste français Enki Bilal, membre du jury officielle.

Pour la scénariste et réalisatrice italienne, Alice Rohrwacher, « Atlantique « de Mati Diop est « une élaboration symbolique, un film qui parle d’une tragédie qui est vécue tous les jours ».

L’actrice américaine Elle Fanning, la plus jeune parmi les membres du jury a pour sa part soutenu que le film de Mati Diop est « une fable ».

« Ce film nous a touchés jusqu’au bout. C’est une sorte de fable. Nous avons eu le sentiment qu’il était extrêmement précieux et que nous devions le défendre », a-t-elle dit.

Le film « Atlantique » de Mati Diop avait été projeté en avant-première mondiale le 16 mai dernier au Grand théâtre lumière de Cannes, en présence du ministre de la Culture et de la Communication, Abdoulaye Diop.

« La plupart des films primés traitent de justice sociale », a estimé Le président du jury de cette 72e édition du festival de Cannes, le Mexicain Alejandro Gonzales Inamritu.

« L’ensemble des thèmes qui ressortent du palmarès sont urgents. Le monde se reflète dans l’art et l’ambition de l’art est de ressentir les fréquences qui nous portent vers l’avenir. (…). Je crois que le cinéma doit essayer d’élever la conscience sociale partout dans le monde », a soutenu le réalisateur mexicain devant les journalistes.

Dans la même catégorie