ANP Le Président Bazoum demande aux partenaires du Niger leur accompagnement pour le retour des déplacés de la région de Diffa GNA Government grateful to Ghanaians for participating in Green Ghana APS PLAIDOYER POUR LA MISE EN PLACE D’UNE PLATEFORME NATIONALE DE DIALOGUE SUR L’ALIMENTATION APS VERS L’IMPLANTATION D’UN ENTREPÔT DE STOCKAGE DE MÉDICAMENTS À TOUBA (RESPONSABLE) APS PLUS DE 6 MILLIARDS DU FEM POUR LA GESTION INTÉGRÉE DES RESSOURCES NATURELLES DU MASSIF DU FOUTA DJALLON APS UN SAMU RÉGIONAL ANNONCÉ À TOUBA AVANT LE PROCHAIN MAGAL (MÉDECIN-CHEF) APS LA DETTE CLIMATIQUE NÉCESSITE DES MÉCANISMES INNOVANTS DE FINANCEMENT (OFFICIEL) APS LANCEMENT DU PRIX POUR LA VULGARISATION DES STATISTIQUES AGRICOLES APS L’ANER ANNONCE L’INSTALLATION DE 115 000 NOUVEAUX LAMPADAIRES APS LA LIGUE PROFESSIONNELLE APPELLE AU FAIR-PLAY POUR FINIR LA SAISON EN BEAUTÉ (COMMUNIQUÉ)

CASAMANCE : AÏSSATA TALL SALL SALUE ’’LES PROGRÈS TANGIBLES’’ DU DÉMINAGE


  20 Avril      12        Securité (2035),

   

Dakar, 20 avr (APS) – La ministre des Affaires étrangères Aïssata Tall Sall a salué, mardi, à Dakar, ’’les progrès tangibles’’ accomplis par le Centre national d’action antimines au Sénégal (CNAMS) en Casamance.

’’(…) le CNAMS a accompli des progrès tangibles que je salue au passage et en félicitant son Directeur, y compris le déminage d’une superficie de près de deux millions de mètres carrés’’, a-t-elle déclaré.

Me Aïssata Tall Sall s’exprimait lors de la session extraordinaire de la Commission nationale chargée de la mise en œuvre de la Convention d’Ottawa sur les mines antipersonnelles.

Le CNAMS a réalisé le déminage de près de 2 millions de mètres carrés de superficie et pris en charge de 847 victimes directes ou indirectes, a révélé la ministre des Affaires étrangères.
Selon Aïssata Tall Sall, ’’ces efforts ont conduit à la restitution de 69 localités dans les régions de Ziguinchor, de Kolda et de Sédhiou’’.
D’ailleurs, ’’la région de Kolda est à ce jour considérée comme étant complètement décontaminée’’, a salué la ministre, relevant que le Centre a assuré la prise en charge de 847 victimes directes ou indirectes dont ’’une cinquantaine ont déjà été appareillées, à la suite d’amputation et de grandes blessures’’.

A cela, s’ajoute la mise en œuvre d’un programme de formation et de sensibilisation sur la problématique des mines qui a déjà touché environ un million de personnes.

La ministre a rappelé que ces efforts ont été accomplis dans un contexte difficile de défis majeurs, notamment ’’la pandémie de Covid-19, les contraintes sécuritaires et d’accès aux zones concernées, l’insuffisance des ressources financières, ainsi que surtout le déficit d’implication de notre Commission’’.

Les récentes opérations menées par les Forces armées nationales devraient contribuer au rétablissement de la confiance et de la sécurité sur le terrain, a-t-elle souligné, plaidant pour ’’une restructuration’’ du CNAMS autour de ses objectifs essentiels, en vue d’assurer ’’son efficacité’’ et ’’son efficience’’.

Dans la même catégorie