ANP Tahoua : Cérémonie de réception d’un centre de prise en charge holistique des victimes de violences basées sur le genre ANP Tillabéri : Inauguration du laboratoire d’agro-écologie de l’Université Boubakar Bâ couplée à une journée porte ouverte ANP La journée mondiale contre le travail des enfants célébrée à Dosso ANP Niger : La Fondation Issoufou Mahamadou (FIM) tient sa première Assemblée Générale à Niamey GNA Assemblyman donates 30 coconuts seedlings GNA Komenda College of Education launches ‘One Student, One Tree’ Project. ACI l’Arpce appelée à plus de rigueur pour la sécurité des consommateurs ACI Point sur les chiffres fiscaux du budget indicatif de la loi rectificative APS ABDOULAYE FAYE ÉTAIT PÉTRI DE COURAGE ET D’INTÉGRITÉ (MACKY SALL) APS CORONAVIRUS : UN DÉCÈS ET 52 NOUVEAUX CAS ANNONCÉS

Célébration de la fête du 08 mars: Le Maire de Kaloum plaide pour une parité aux postes de responsabilité


  8 Mars      150        LeaderShip Feminin (320), Société (33029),

   

Conakry, 08 mars (AGP) – En prélude à la fête internationale des droits de la femme prévue le 08 mars prochain, notre rédaction a rencontré Hadja Aminata Touré, seule femme maire d’une commune urbaine de la Guinée.
Elle nous parle de son long parcours qui l’a menée au poste de maire.
Femme de Droit, la maire de Kaloum est juriste de formation. Elle a travaillé dans la magistrature.
‘’J’étais juge d’instruction à Mafanco (commune de Matam) avant d’être présidente du tribunal pour enfants, j’ai aussi fait le tribunal domanial avant de me retrouver à l’extérieur de mon pays. J’ai donc enlevé ma robe noire pour me lancer dans le secteur privé, j’ai commencé par un bureau de communication au Maroc, je l’ai dirigé pendant une dizaine d’années avant de me retrouver dans le Btp. Donc je suis une femme entrepreneure avant d’être maire de Kaloum aujourd’hui’’, informe-t-elle.
La journée internationale des droits de la femme
Pour elle, cette journée met en valeur la lutte des femmes pour leur émancipation et contre la ségrégation faite aux femmes, et elle permet aussi aux femmes de revendiquer le travail, l’égalité dans le travail et une rémunération équitable mais aussi de faire le bilan du parcours des femmes.
‘’Toutes les femmes se battent à tous les niveaux non seulement pour l’émancipation de la femme qui n’est pas encore atteinte, et aussi la scolarisation de la jeune fille. La femme guinéenne a toujours été une battante et avant-gardiste dans le combat politique mais aussi dans le développement, les femmes se battent à tous les niveaux. Nous avons eu des femmes de valeur en Guinée telles que Balia Camara, ou Hadja Mafoudi Bangoura ou encore Jeanne Martin Cissé qui a présidé le conseil de sécurité aux Etats-Unis, elle a été aussi la présidente de la panafricaine des Femmes. N’oubliez pas que si on a donné le poste de présidente de la panafricaine des Femmes à la Guinée c’est parce que les femmes de notre pays étaient des femmes avant-gardistes dans le combat politique mais aussi dans le développement. Le combat continue et les femmes se battent à tous les niveaux.
C’est dommage que les femmes n’étaient pas trop présentes lors de la dernière élection communale, mais j’espère que la prochaine élection elles seront mieux représentées’’ regrette Aminata Touré.
Les difficultés rencontrées en tant que maire
Abordant les difficultés rencontrées en tant que maire, elle soutient qu’elle rencontre les mêmes problèmes que ses autres homologues. Cependant, elle pense que des solutions idoines sont en train d’être prises par l’Etat. ‘’Plusieurs annonces ont déjà été faites par le gouvernement concernant les aides à apporter aux communes’’ informe-t-elle.
A l’occasion de la fête des femmes, la maire a tenu à lancer un message tout particulier à ces dernières.
‘’Mon premier message aux femmes c’est d’abord l’entente, la cohésion et la concorde sociales, ici nous avions des femmes qui se considéraient tout simplement comme des Guinéennes, et c’est ce que nous attendons des femmes de ce pays, nous ne devons pas tomber dans les travers des hommes, dans l’ethnocentrisme tout simplement parce que c’est nous qui donnons la vie. C’est en se donnant la main que nous serons encore plus fortes. Et il faut que prochainement, tout ce qui a été annoncé que ce soit à l’Assemblé nationale ou au niveau du Gouvernement soit respecté en ce qui concerne la parité dans l’administration guinéenne’’ a sollicité le maire de Kaloum.
Pour finir son intervention, Aminata Touré déclare qu’elle doit beaucoup aux populations de Kaloum qui lui ont tout donné, et c’est pourquoi elle s’est lancée dans l’entrepreneuriat pour contribuer à sa manière au bien-être des populations de cette commune.

Dans la même catégorie