MAP L’ambassadeur de SM le Roi au Caire présente ses lettres de créance au Président égyptien MAP Kenya: huit corps retrouvés dans une décharge à Nairobi (nouveau bilan) APS AG de la FSF : le comité exécutif va proposer la date du 21 septembre (président) ANP Les leaders Arabes d’Agadez et Tahoua reçus par le Président du CNSP APS Acteurs politiques, société civile et universitaires planchent sur l’intégrité du système électoral APS Zone des Niayes : des producteurs listent les défis et proposent des solutions APS Le président Faye aborde les urgences sociales, la fiscalité, l’emploi, ses rapports avec le Premier ministre, etc APS AVC: un neurologue alerte sur les cas d’hospitalisations de sujets de plus en plus jeunes AIP La lutte contre la déforestation devrait s’inscrire dans un cadre de coopération sud-sud (Le président CESEC) MAP Niger : 22 terroristes « neutralisés » par l’armée dans l’ouest

Célébration du 8 mars à Kankan : ‘’ la célébration de cette date, est une invite faites aux femmes mais également aux décideurs publiques et privés’’


  9 Mars      49        Société (45887),

 

Kankan, 09 mars (AGP)-Le 8 mars est une date historique choisie par les Nations-unies pour honorer et mettre en valeur toutes les femmes du monde en favorisant la réflexion de l’humanité sur les conditions de vie et de travail des femmes afin de promouvoir leur épanouissement. Le thème choisi cette année est « Un monde digital incisif, innovation et technologie pour l’égalité des sexes.

La journée internationale des droits des femmes est un moment de mobilisation et de sensibilisation pour les droits des femmes. Au cours de cette journée, des initiatives sont mises en place pour réclamer la participation active à la vie sociale, politique et économique.

Mme Aminata Kaba, ministre de l’information et de la communication, marraine de la cérémonie, explique les raisons de ce choix de célébrer cette journée à Kankan :« en Guinée comme ailleurs la révolution numérique impacte forcément la vie quotidienne, les réalisations sociales, les modes de transmission du savoir, l’économie, bref tous les aspects de la vie pour nos communautés. Les raisons évoquées trouvent leur explication dans les disparités observées dans le taux d’alphabétisation, l’accès au support de communication et d’information, les femmes sont aussi victimes de harcèlement sur les supports numériques, la célébration de cette date est une invite faites aux femmes mais également aux décideurs publiques et privés de saisir les opportunités post-numériques dans la gestion des activités économiques et la transmission du savoir »

Cette année, les autorités guinéennes ont mobilisé et déployé les ministres femmes du gouvernement sur le terrain pour toucher du doigt les réalités des différentes localités de l’intérieur du pays.

Pour madame Aminata Bérété, inspectrice régionale de la promotion féminine, de l’enfance et des personnes vulnérables :« il y a eu un défilé fou des femmes de Kankan qui ont prouvé très sincèrement que le 8 mars est leur jour. Elles ont défilé et dans ce défilé-là elles ont démontré les différentes activités qu’elles mènent dans la région, au nom de toutes les femmes nous remercions très sincèrement lechef de l’Etat, d’avoir déployé les femmes de son gouvernement sur le terrain pour toucher du doigt les réalités des femmes rurales ».

Dans la même catégorie