MAP L’ambassadeur de SM le Roi au Caire présente ses lettres de créance au Président égyptien MAP Kenya: huit corps retrouvés dans une décharge à Nairobi (nouveau bilan) APS AG de la FSF : le comité exécutif va proposer la date du 21 septembre (président) ANP Les leaders Arabes d’Agadez et Tahoua reçus par le Président du CNSP APS Acteurs politiques, société civile et universitaires planchent sur l’intégrité du système électoral APS Zone des Niayes : des producteurs listent les défis et proposent des solutions APS Le président Faye aborde les urgences sociales, la fiscalité, l’emploi, ses rapports avec le Premier ministre, etc APS AVC: un neurologue alerte sur les cas d’hospitalisations de sujets de plus en plus jeunes AIP La lutte contre la déforestation devrait s’inscrire dans un cadre de coopération sud-sud (Le président CESEC) MAP Niger : 22 terroristes « neutralisés » par l’armée dans l’ouest

Centrafrique : au moins deux soldats et huit rebelles tués dans de violents affrontements


  1 Juillet      31        Securité (3136),

 

Bangui, 01/07/2024 (MAP) – Au moins dix personnes, dont deux soldats et huit rebelles, ont été tuées et plusieurs autres blessées samedi et dimanche dans des affrontements armés dans le centre-est de la République centrafricaine (RCA), selon des sources locales et des médias.

De violents affrontements ont éclaté samedi et dimanche entre des rebelles de l’Unité pour la paix en Centrafrique (UPC), membre actif de la coalition des patriotes pour le changement (CPC), et les Forces armées centrafricaines (FACA) au village Goya à environ 40 km de Bambari, chef-lieu de la préfecture de l’Ouaka, indiquent les mêmes sources, citées par des médias.

Le bilan provisoire de ces accrochages fait état de dix morts dont huit rebelles et deux membres des FACA ainsi que des blessés dans les deux camps.

« Le village Goya a été attaqué samedi par des hommes armés assimilés aux combattants rebelles de l’UPC poussant dans un premier temps les forces régulières à se replier. Les assaillants ont pris le contrôle du village et quelque temps après les FACA et leurs alliés ont repris le village après une contre-offensive », a précisé une source militaire.

De son côté, la CPC a affirmé dans un communiqué publié samedi que ses éléments avaient attaqué une position des FACA et leurs alliés en « tuant plusieurs soldats centrafricains et blessant d’autres ».

Dans la même catégorie