ANP Niamey : Le Nouvel Ambassadeur du Sénégal présente la copie figurée de sa lettre de créance au Chef de la diplomatie nigérienne ANP Niger : La baisse des prix des hydrocarbures effective pour la période du 23 juillet au 31 août 2024 MAP SM le Roi félicite le président égyptien à l’occasion de la commémoration de la Révolution du 23 juillet MAP Ethiopie: au moins 146 morts dans un glissement de terrain dans le sud du pays AIB SND et diplomatie en couverture des journaux burkinabè AIB Yagha : 18 personnes dans le Conseil provincial des personnes âgées (CPPA) AIB Bazèga/ « Bedou magique »: Quatre présumés escrocs aux arrêts à Kayao pour un préjudice de 17 millions de FCFA AIB Nahouri : Les populations de Guelwongo réparent la route principale qui traverse le village AIB Nahouri/Commune de Ziou : Les populations de Toungou réalisent un ouvrage de franchissement de 75 mètres MAP Sous l’impulsion Royale, l’Afrique peut se prévaloir d’une « chaîne de savants et oulémas » fédératrice (ex-ministre-conseiller auprès de la Présidence sénégalaise)

Centrafrique : Cinq personnes tuées par des hommes armés dans le nord du pays


  23 Juin      24        Securité (3149),

 

Bangui, 23/06/2024 (MAP) -Cinq personnes ont été tuées samedi dont quatre Burkinabés dans un chantier minier dans le nord de la République centrafricaine (RCA), ont indiqué des médias.

Selon les autorités locales, les rebelles de la Coalition des patriotes pour le changement (CPC) ont attaqué très tôt dans la matinée de samedi un chantier minier exploité des Burkinabés dans la localité de Kouki située à 90 km de Bossangoa, chef-lieu de la préfecture de l’Ouham.

« Les rebelles de la CPC ont tué cinq personnes et blessé une autre dans un chantier minier dans la localité de Kouki, près de Bossangoa. C’est une attaque spontanée parce que les assaillants se sont retirés après avoir commis leur forfait », a dit Barthélémy Wilikon, gouverneur de Yadé et préfet de Bossangoa.

M.Wilikoin, cité par des médias, a indiqué que les corps sans vie des ressortissants burkinabés sont en train d’être acheminés par la voie terrestre sur Bangui, capitale centrafricaine.

A rappeler que la région de l’Ouham est souvent cible des attaques répétées des rebelles de la CPC, actifs dans la région du nord de la République centrafricaine.

Dans la même catégorie