Aib Gala: Huit boxeurs burkinabè et russes s’affrontent ce samedi à Ouagadougou AIB Ganzourgou : Le lycée municipal Naba Koulga remporte la première édition de la compétition d’art oratoire à Zorgho AIB Burkina/Recherche: des étudiants et chercheurs de l’Université de Ouahigouya conjuguent les efforts pour une avancée de la science AIB Promotion de la cohésion sociale : l’AMR renforce les capacités de 60 hommes et femmes APS SENEGAL-GOUVERNEMENT-JUSTICE-PERSPECTIVE / Les Assises de la justice permettront d’identifier les dysfonctionnements supposés ou réels du secteur et les moyens d’y remédier (ministre) APS SENEGAL-GOUVERNEMENT-JUSTICE / Ousmane Diagne déterminé à accomplir sa mission dans l’intérêt de la population MAP Le Maroc et la Zambie déterminés à ériger leur partenariat en modèle exceptionnel de coopération intra-africaine (Communiqué conjoint) APS SENEGAL-JUSTICE / Des suites judiciaires seront données en toute objectivité aux rapports des organes de contrôle (garde des Sceaux) APS SENEGAL-FORMATION-ENTREPRENEURIAT / Kaffrine : une experte encourage les jeunes entrepreneurs à se formaliser APS SENEGAL-FOOTBALL-ELIMINATOIRES / Mondial 2026 : Cissé convoque 26 joueurs dont Chérif Ndiaye

Changement climatique : Lancement de la deuxième phase du programme ‘’AdaptAction’’ (officiel)


  29 Mars      73        Environnement/Eaux/Forêts (6567),

 

Dakar, 29 mars (APS)- Le ministère de l’Environnement, du Développement durable et de la Transition écologique en partenariat avec l’Agence française de développement (AFD), a procédé, mercredi, à Dakar, au lancement de la deuxième phase du programme ‘’AdapatAction’’, a appris l’APS.

‘’La deuxième phase d’une durée de 4 ans devra conduire à une opérationnalisation des acquis de la première phase et à l’ouverture de nouvelles perspectives pour une mise en œuvre efficace des priorités inscrites dans la contribution déterminée au niveau national et des plans nationaux d’adaptation’’ a déclaré Fodé Fall, directeur de cabinet ministre de l’Environnement.

Il intervenait lors d’un atelier de lancement de la deuxième phase du projet de ‘’AdaptAction’’, organisé par le ministère de l’Environnement, du Développement durable et de la Transition écologique.

La première phase du projet ‘’Adapt Action’’, a-t-il rappelé, a permis ‘’de faire une étude sur les vulnérabilités aux changements climatiques dans les zones agro-écologiques de la vallée du fleuve Sénégal, une étude de faisabilité d’un projet de démonstration visant à améliorer de façon durable le zone captage des forages de Pout (Thiès) ».

‘’Le projet AdaptAction, a-t-il encore souligné, a facilité aussi l’élaboration d’une stratégie de renforcement des compétences pour le développement résilient aux changements climatiques et créateur d’emplois, l’élaboration d’un outil de suivi du volet adaptation de la contribution déterminée au niveau national’’.

Il a indiqué que la première phase du projet a, en 3 ans d’exécution, permis au Sénégal de réaliser des avancées remarquables axées sur la consolidation et l’appui à la mise en place d’une gouvernance climat local.

‘’Il a également permis l’élaboration de sa CDN (Contribution déterminée nationale) en opérationnalisant les plans d’actions sectoriels et en incluant des objectifs prioritaires d’adaptation en huit secteurs identifiés comme étant les plus vulnérables’’, a encore soutenu M. Fall.

La directrice adjointe de l’Agence française développement (AFD), Sophie Derudder, a souligné que ‘’le Sénégal fait partie des pays partenaires où le programme de la première phase a été le plus abouti dans la consolidation de la gouvernance climat et à l’adaptation des politiques publiques des gouvernements ».

Mme Derudder s’est félicitée des progrès notés dans des secteurs comme l’agriculture, la gestion des ressources en eau, les solutions des adaptations fondées sur la nature mais également l’éducation, l’emploi et la gestion intégrée des zones côtières.

La phase 2 du programme Adaptaction entre dans le cadre de la mise en œuvre de l’accord de Paris sur le climat au Sénégal.  Le Sénégal s’est engagé à réduire ses émissions de gaz à effet de serre et à prendre des mesures nécessaires pour s’adapter aux impacts des changements du climat.

Dans la même catégorie