ANP Niger : Les biens du Bureau National de la Carte Brune CEDEAO déclarés désormais ‘’insaisissables’’ ANP Le Niger va organiser le 1er Juillet 2021 une table ronde pour le financement de sa nouvelle Stratégie de Finance Inclusive ANP Décès de l’ancien Ministre Mohamed Boucha ce jeudi 24 juin 2021 : Les obsèques officielles prévues ce vendredi 25 juin ANP Inauguration à Niamey de la nouvelle ambassade des États Unis construite à plus de 150 milliards de francs CFA ANP Le Premier Ministre Ouhoumoudou préside la 12ème réunion du comité de pilotage de la mission Eucap Sahel Niger APS ONZE NOUVEAUX MEMBRES FONT LEUR ENTRÉE DANS LE CONSEIL D’ADMINISTRATION DE LA SODAV APS TOURNOI DE DUBAÏ : UNE DÉFAITE QUI OBLIGE LES LIONS À GAGNER LE DERNIER MATCH, SELON LEUR COACH APS TOURNOI U20 UAFA : MALICK DAFF SALUE LA BONNE ENTAME DE SON ÉQUIPE APS USSEIN : LES RECOMMANDATIONS DU CONSEIL ACADÉMIQUE POUR UNE REPRISE DES COURS DANS LES MEILLEURS DÉLAIS APS CÉRÉMONIE DE RESTITUTION DE L’INVENTAIRE SUR LE PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL, MARDI

’’CHANT VESPÈRAL’’, LE NOUVEL RECUEIL DE POÉSIE DE ALIOUNE BADARA COULIBALY


  12 Juin      67        Arts & Cultures (1651), Livres (163),

   

Dakar, 11 juin (APS) – L’écrivain Alioune Badara Coulibaly vient de mettre sur le marché un son nouveau intitulé ’’Chant vespéral’’, un recueil de 86 pages qui symbolise ’’un chant nouveau, une poésie neuve qui marque une ouverture et une rupture dans la poésie de l’auteur’’, indique son préfacier.

’’Le livre porte les empreintes de la trilogie des chants’’, soutient le professeur Banda Fall, enseignant-chercheur à l’Université Gaston Berger (UGB) de Saint-Louis, dans sa préface consacrée à la nouvelle publication de l’écrivain saint-louisien.

De l’auteur, natif de Saint-Louis, Pr Fall renseigne qu’il ’’reste fidèle à lui-même et à la parole poétique puisqu’il ne rompt pas avec son élan lyrique, ce vertigineux défilé d’images, d’interrogations oratoires et de brusques changements de rythme’’.

Pour l’enseignant- chercheur, ce recueil de poèmes, est ’’un dialogue permanent du poète avec la Muse, ce qui confère à ce chant, toute sa
singularité’’.

’’Dans ce livre supposé être hors du cycle de Sénéfobougou, l’auteur revient encore sur Sénéfobougou qu’il tente de recréer’’, en référence au titre d’une de ses précédentes œuvres, ajoute-t-il.

Le professeur Banda Fall relève par ailleurs que ’’la thématique de l’écoulement du temps, liée à celle de la mort, est largement abordée’’ dans le livre de Alioune Badara Coulibaly, lauréat de plusieurs distinctions.

Il est l’auteur de plusieurs recueils de poésie dont ’’Rayons de soleil sur Saint-Louis’’, ’’Rumeurs des Alizés’’, ’’Bon anniversaire, Sédar’’, ’’Sénéfobougou Natal’’, ’’Chant du soir’’, ’’Les larmes du cœur’’.

Il a aussi publié un roman intitulé ’’Sur le long chemin de l’exode’’, entre autres.

Dans la même catégorie