MAP L’ONU va allouer trois millions de dollars pour la gestion de la biodiversité au Cap-Vert MAP Don de plus de 35 millions USD aux Comores, Djibouti, Somalie et Soudan du Sud pour renforcer la résilience aux chocs climatiques MAP Nigeria: Des terroristes tuent une trentaine de pêcheurs dans le nord-est du pays ATOP Zio/sport et cohésion sociale : ISCOME présente son projet à Tsévié ATOP une conférence débat sur les principaux agendas de l’institution sous régionale à l’UK ATOP la CoopNOA en conclave à Akpakpakpé ATOP des consultations ont réuni des étudiants handicapés de l’université de Kara et de Lomé ANP MSF appuie le ministère de la Santé Publique pour soutenir les populations de Madarounfa et Dan Issa (Maradi) MAP Ouverture à Marrakech de la 2ème édition du Gitex Africa MAP Élections générales en Afrique du Sud : Les protagonistes

Clôture de l’atelier des magistrats sur la liberté d’expression et la protection des professionnels des médias


  23 Mars      32        Justice (1702), Médias (2885),

 

Libreville, 22 mars 2023 (AGP) – Les travaux de l’atelier de renforcement des capacités des magistrats des juridictions de Lambaréné (Moyen Ogooué), Tchibanga (Nyanga) et Mouila (Ngounié), dans la lutte contre l’impunité des  crimes  commis contre les journalistes et la protection de la liberté d’expression  au Gabon, se sont achevés le week-end écoulé à Mouila, sur une note de satisfaction des participants et des initiateurs de ce programme.

Après avoir été nourris et documentés sur la protection de la liberté d’expression, ainsi que  sur les mécanismes de protection des journalistes dans l’exercice de leur travail, les garants des libertés individuelles et collectives ont reçu leurs attestations de formation. Cette solennité s’est déroulée en présence du deuxième maire adjoint, Rigobert Tsamba, représentant le maire de la commune de Mouila, et bien d’autres personnalités.

‘’Permettez-moi,  au nom du gouvernement de vous  adresser mes  sincères remerciements  pour votre participation  active aux assises qui s’achèvent  aujourd’hui. Vous êtes  désormais  formés en matière de protection des journalistes. Je vous exhorte  vivement  à mettre ces connaissances en pratique  et à cultiver le partage de l’information   dans  vos juridictions  respectives’’, s’est exprimé, Guy Martial Boucal, représentant le ministre  de la Justice, Garde des Sceaux, qui a clôturé lesdits travaux.

’’Nous avons appris  beaucoup de choses  sur le journaliste et le personnel des medias’’, a indiqué pour sa part Illicht Ndjeme, procureur de la  République près le tribunal de Tchibanga, dans la province de la Nyanga.  Un avis partagé par Christian Mba Meloume, doyen des juges près le tribunal  de Lambaréné, dans la province du Moyen Ogooué. ’’C’est un séminaire important  qui renforce nos capacités  dans   le cadre de l’exercice de notre  travail. C’est une expérience  enrichissante et  nous avons été largement édifiés par rapport au thème’’,  a-t-il  affirmé.

‘’Les connaissances que  nous avons eu vont nous permettre d’améliorer nos réactions, surtout que,  nous avons des conflits qui opposent la population et les journalistes.  Avant,  nous nous focalisions uniquement sur  le code pénal et les réactions étaient disproportionnelles’’, a renchéri un autre participant.

L’ensemble des bénéficiaires de cet atelier, ont formulé le vœu, à l’issu des travaux,  de voir se pérenniser les formations  continues des magistrats sur les droits fondamentaux  et la sécurité  des journalistes  et professionnels  des medias. Cet atelier a été co-organisé par l’Organisation des Nations Unies pour l’Education et la Culture (Unesco), avec l’appui du bureau régional des Nations Unies pour l’Afrique Centrale (Unoca), en collaboration avec le ministère de la Justice.

Dans la même catégorie