Inforpress Ministro das Comunidades preocupado com “bolsa de pobreza” no seio da comunidade em Portugal Inforpress Government wants to include 50% of Cabo Verdeans who are outside the social security system Inforpress São Vicente: Participantes da Urdi 2021 terão de apresentar teste negativo ou certificado de vacina Inforpress Aristides Pereira primeiro Presidente da República de Cabo Verde faleceu há 10 anos AGP Eliminatoires Mondial 2022 : la Guinée va accueillir le reste de ses rencontres au Maroc GNA Fix country demo hits Takoradi AIP Côte d’Ivoire : Les économies africaines ont besoin de financement pour se redresser,le président de la RDC GNA MMDCE’s nominations: WiLDAF-Ghana disappointed in the nomination of few women GNA Krachi East NPP throws support for MCE nominee GNA Ghanaians in Saudi Arabia asked to be law-abiding

CM2022 : LES REQUINS BLEUS JOUERONT LEUR PREMIER MATCH À MINDELO EN SEPTEMBRE (SÉLECTIONNEUR)


  29 Juillet      23        Sport (6729),

   

Mindelo (Cap-Vert), 29 juil (APS) – L’équipe nationale de football du Cap-Vert va jouer son premier match des éliminatoires de la Coupe du monde contre les Super Eagles du Nigeria à l’Estadio Municipal Aderito Sena de Mindelo, sur l’ile de Sao Vicente, en septembre prochain, a déclaré à l’APS son sélectionneur Bubista.

« Avec la Fédération, il a été décidé de délocaliser le match à Mindelo pour que les populations de cette partie de l’archipel puissent suivre notre sélection qui est un trait d’union entre les différentes parties de notre pays », a expliqué le technicien natif de la capitale provinciale de Sao Vicente.
Le stade municipal de Mindelo n’a pas abrité de match international depuis les éliminatoires de la CAN 2002 et un match contre le Liberia de George Weah, a rappelé Bubista, capitaine de l’équipe capverdienne à cette époque.
Ce stade qui abrite actuellement le tournoi de qualification à la Ligue africaine féminine des champions (24 au 30 juillet) a été rénové grâce au projet Forward de la FIFA et est prêt à recevoir les compétitions internationales.
Bubista précise que le choix de jouer à Mindelo n’a rien à avoir avec sa personne, même s’il juge que l’idée que la sélection nationale puisse se produire partout à l’intérieur du pays relève d’une bonne chose.
« La sélection est un trait d’union entre les régions et aussi une bonne représentation de notre pays qui a une forte diaspora à l’extérieur », a souligné le technicien capverdien.
Il assure que le Cap-Vert ne compte pas faire de la figuration dans ce groupe de qualification qu’il partage avec le Nigeria, la République Centrafricaine et le Liberia.
S’il reconnait que le Nigeria sera le favori du groupe, Bubista refuse toutefois de jouer petit bras.
« Nous jouerons à fond nos chances en travaillant beaucoup », a-t-il dit, évoquant le potentiel « très intéressant » du groupe à sa disposition.
« En Afrique, la différence n’est pas énorme entre les sélections nationales, il faut accepter de se battre et de souffrir », a-t-il soutenu, avant de rappeler que l’équipe nationale capverdienne dispose de footballeurs évoluant dans les meilleures ligues à travers le monde.
Pour les rencontres amicales du mois de juin dernier, les Requins Bleus ont enrôlé sept nouveaux joueurs dont le gardien de but du match contre les Lions du Sénégal au stade Lat Dior de Thiès (2-0).
Outre le Cap Vert et le Nigeria, la poule C compte deux autres sélections, la République Centrafricaine et le Liberia.

Dans la même catégorie