APS MALI-AFRIQUE-MUSIQUE/NECROLOGIE / Décès de Toumani Diabaté, illustre joueur de kora (famille) APS SENEGAL-SANTE / Il faut “réorienter la réponse au VIH”, préconise Maguette Ndoye Ndiaye APS SENEGAL-PECHE-EMIGRATION / Aïssatou Mbodj invite les pêcheurs à rester au Sénégal APS SENEGAL-ECONOMIE-EQUIPEMENTS / Fatou Diouf réitère la volonté de l’État de moderniser la pêche artisanale APS SENEGAL-HYDRAULIQUE -GOUVERNANCE / Distribution de l’eau : l’Etat invité à publier le contrat d’affermage signé avec le Groupe Suez ANP Niger: Présentation au Drapeau de 1010 élèves gardes nationaux de la promotion 2023 MAP Sénégal : Mission multisectorielle du Club Afrique Développement AIP Dr Edouard Fonh-Gbéi, l’ingénieur chevronné de la géoinformation (Portrait) MAP RCA: Les besoins humanitaires aggravés par les conflits dans les pays voisins (ONU) AIP Les acteurs de l’industrie planchent sur les enjeux stratégiques de la souveraineté industrielle

COMMUNIQUE DE PRESSE DU MINISTERE DES RESSOURCES ANIMALES ET HALIEUTIQUES DE LA COTE D’IVOIRE RELATIF A LA MISE EN PLACE DES INTERPROFESSIONS OBSERVEE VENDREDI 17 MARS 2023 ET SAMEDI 18 MARS 2023


  23 Mars      26        Communiqués de presse (21),

 

En application de la Politique Nationale de Développement de l’Elevage, de la Pêche et de l’Aquaculture (PONADEPA 2022- 2026), le Ministère des Ressources Animales et Halieutiques a inscrit en place de choix dans son plan d’actions la mise en place des interprofessions dans toutes ses filières.

A cet effet, différents Comités ad hoc ont été créées par décision du Ministre des Ressources Animales et Halieutiques.

Ces Comités ont pour missions entre autres de coordonner et de superviser le processus de mise en place des Organisations Interprofessionnelles des filières concernées en aidant les acteurs à mieux s’organiser afin d’éviter le désordre et les contestations issues des élections des Assemblées Générales constitutives.

En effet la création, l’organisation et le fonctionnement des Organisations Interprofessionnelles Agricoles (OIA) obéissent à des dispositions juridiques dont l’ordonnance n°2011- 473 du 21 décembre 2011 relative aux OIA en ses articles 6 et 7, la loi  d’orientation agricole n°2015- 537 du 20 Juillet 2015 en son article 23, l’acte uniforme OHADA relatif aux Sociétés coopératives en ses articles 9 et 20, l’arrêté interministériel N°14/MIRAH/MEF/MBPE/MCIPPME du 27 décembre 22 fixant les conditions de création, de reconnaissance et les modalités de fonctionnement des Organisations Interprofessionnelles du Secteur des Ressources Animales et Halieutiques.

Dans cet ordre, pendant que le processus de création de ces interprofessions dans lesquels sont représentés tous les acteurs est en cours, et que le Cabinet du Ministre des Ressources Animales et Halieutiques attend impatiemment les résolutions définitives des travaux, grande fut sa surprise d’apprendre par voie de plusieurs presses écrites et en ligne, la tenue d’Assemblées Générales constitutives dans la filière Bétail-Viande le vendredi 17 mars 2023 et dans la filière Pêche le samedi 18 mars 2023.

Il nous revient que le Ministère des Ressources Animales et Halieutiques et la Primature seraient représentés et auraient donné sa caution.

Le Cabinet du Ministre et la Primature voudraient rappeler à toutes fins utiles à tous les acteurs, qu’ils n’ont pas donné leur caution en vue de l’organisation d’une quelconque Assemblée Générale en dehors des différents Comités mis en place à cet effet.

Par voie de conséquence, le Cabinet du Ministre et la Primature ne se reconnaissent ni de près ni de loin dans les résolutions et votes issues desdites Assemblées Générales.

Le Cabinet appelle donc tous les représentants des acteurs dans les différents Comités ad hoc de bien vouloir poursuivre les travaux de finalisation des résolutions à l’effet d’aboutir à des consensus louables et démocratiques dans l’organisation des filières sous sa responsabilité, gage d’un développement stable et durable des filières concernées.

Le Cabinet du Ministre accorde du prix à ces directives et entend tout mettre en œuvre à l’effet d’avoir des interprofessions fiables et viables conformément aux règlementations qui régissent les Organisations Interprofessionnelles Agricoles.

Le Directeur de Cabinet

Assoumany GOUROMENAN

Dans la même catégorie