AIP Le ministre Laurent Tchagba en Italie à Rome pour la 27ème session du COFO et la 9ème semaine mondiale des forêts AIB Namentenga : Le haut-commissaire constate la dégradation du radié du barrage de Boulsa AIB Burkina/FSP : La douane mobilise plus de 7 milliards FCFA au premier semestre de l’année 2024 MAP Le Nigeria inflige au groupe Meta 220 millions de dollars d’amende pour violations de la protection des données personnelles (communiqué) AIB Burkina/Terrorisme : Le Premier ministre Kyelem charge l’Allemagne et la France MAP Cameroun : deux civils tués par Boko Haram dans l’Extrême-Nord AIB Garango/Religion: Des populations sollicitent les faveurs de la colline sacrée Boulgou AIB Paix et cohésion sociale : Les Sahéliens prennent langue à travers un colloque régional à Dori APS SENEGAL-MONDE-MEDIAS / Forum des médias de Susha : la détection des fausses informations et la lutte contre la désinformation au menu des échanges APS AFRIQUE-MONDE-CLIMAT / COP 29 : plusieurs chefs d’Etat africains attendus à Baku (Ilham Aliyev)

CONAKRY-SÉCURITÉ : 230 AGENTS DONT 38 FEMMES FORMÉS EN NOTIONS DE BRIGADES SPÉCIALES D’INTERVENTION DE POLICE


  6 Juillet      9        Securité (3146),

 

Conakry,  06 juil. (AGP)-Le ministère de la Sécurité et de la Protection Civile à  travers la Direction générale de la police nationale, a  organisé   ce vendredi 05 juillet  2024, la   clôture des travaux de formation  des agents  des Brigades Spéciales d’Intervention de Police (BSIP)  des différents commissariats centraux de la ville de Conakry et  ceux des préfectures périphériques.
La  cérémonie  de clôture a été présidée par le secrétaire général du ministère de  sécurité et de la protection civile,  Moustapha KobéléKéita, en présence de  plusieurs responsables des  forces  de défense et de sécurité et des hauts cadres du département.
Selon  le Commissaire divisionnaire de police et Directeur central de la sécurité publique,  Lanceycamara,  cette formation  qui s’est déroulée du 03 juin au 05 Juillet 2024 à la CMIS d’Enta, a regroupé deux-cent trente (230) agents dont 38 femmes venus des douze (12) Commissariats Centraux de Conakry et  de  ceux  du grand  Conakry.
Poursuivant, il a ajouté que désormais,  ces agents formés  auront   pour mission de patrouilles, du  jalonnement (localisation),  de gestion des violences urbaines,  de  maintien et rétablissement d’ordre public car, a-t-il indiqué, ils ont bénéficié des notions en transmission, en armement, en commandement et maniement du matériel de maintien d’ordre ainsi des connaissances liées au rétablissement de l’ordre public.
Une   des bénéficiaires de cette formation   a indiqué que ce  stage a  été pour elle et l’ensemble de ses collègues, une opportunité de se  familiariser avec des  modules précités,   dispensés par d’éminents formateurs.
‘’Après cette formation, nous nous engageons à mettre nos connaissances en œuvre pour assurer efficacement la Sécurité de nos citoyens dans le strict respect des droits de l’homme, de  l’éthique et de la déontologie’’ a-t-elle souligné.
De son côté, le secrétaire général du ministère de sécurité et de la protection civile a, au nom du  ministre Bachir Diallo, salué la tenue de cette formation.
Pour lui cette formation s’inscrit dans le cadre d’une initiative ambitieuse de doter les forces de l’ordre des  compétences et  connaissances nécessaires pour faire face aux défis contemporains de la sécurité publique.
Poursuivant, il a rappelé aux participants leur mission est de sécuriser les citoyens et leurs biens étant les  premiers intervenants lors des manifestations et de lutte contre les délinquances qui sont fréquents de nos jours.  « Donc la réussite de cette mission dépend en grande partie de votre capacité à anticiper, prévenir et gérer les situations complexes souvent imprévisibles auxquelles  vous êtes confrontés », a-t-il souligné.

Dans la même catégorie