APS LES JEUNES INVITÉS À FAIRE BON USAGE DES RÉSEAUX SOCIAUX APS LE SAMES VA TENIR UN SIT-IN SILENCIEUX, LE 17 MAI APS RAMADAN : LA MAIRIE DE KAOLACK DÉCAISSE 35 MILLIONS DE FRANCS CFA POUR LES NÉCESSITEUX APS INCENDIE À L’HÔPITAL MAGATTE-LÔ : LE SAMES EXIGE UNE ‘’ENQUÊTE IMPARTIALE’’ APS DU MATÉRIEL ET DES VÉHICULES POUR LES SERVICES CHARGÉS DE LA GOUVERNANCE DE L’ÉTAT CIVIL APS POUR LA KORITÉ, LA RÉGION DE MATAM EST BIEN APPROVISIONNÉE EN DENRÉES ALIMENTAIRES, SELON LE SERVICE DU COMMERCE ANP Le Représentant résident du FMI pour le Niger assure au Président Mohamed Bazoum l’accompagnement de son Institution AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le ministère de l’Education nationale engagé dans l’amélioration de sa collaboration avec les éditeurs AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Lancement d’un nouveau magazine scientifique en ligne AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le paysage audiovisuel dominé par la forte audience des chaines du Groupe RTI (Etude)

Conakry/Présidentielle : Un citoyen de Kaporo-Rail demande la protection de tous le jour du scrutin.


  17 Octobre      21        Politique (16645),

   

Conakry, 17 oct. (AGP)- Dans la perspective de la tenue de l’élection des présidentielle du 18 octobre 2020 en Guinée, les inquiétudes se lisent sur les visages de certains citoyens de la capitale Conakry.

La Rédaction de l’AGP a interrogé vendredi, 16 octobre 2020, Abdoulaye René Milimono administrateur civil résident au quartier Kaporo-Rail, dans la commune de Ratoma, souvent victime des cas de violences liés aux évènements politiques.

Ce citoyen du quartier Kaporo-Rail se dit confronté à des actes d’intimidations depuis 2010, et pourtant selon lui n’appartient à aucun bord politique « Je n’appartiens à aucune sensibilité politique, je ne sais pas pourquoi à chaque soubresaut, ma famille et moi sommes victimes ».

Poursuivant M. René Milimono exprime toute sa crainte quant au dénouement de l’élection du dimanche à venir et compte éventuellement déménager pour éviter de nouvelles attaques de son domicile.

Toutefois, il lance un appel aux autorités compétentes de mettre tout en œuvre en vue de protéger les habitants de cette zone, voir même l’installation d’un Poste Avancé (PA) pour parer à toute menace contre les paisibles citoyens.

A rappeler que M. Milimono a été attaqué lors du double scrutin du 22 mars 2020.

Dans la même catégorie