GNA Rev. Ntim Forjour donates to schools in his constituency GNA GES and GhLA hold maiden Akim Oda Reading Festival GNA Two West Mamprusi communities attain ODF Sanitised status GNA Assin North residents call for free, fair, transparent by-election GNA Massive participation at the Reverential night to usher in Emancipation Day GNA Peace Council unhappy about chieftaincy institution’s declining dignity and integrity AIB Burkina : Lancement de la formation de 60 femmes et jeunes filles vulnérables au métier de tissage AIB L’ASECNA encourage le bachelier Adama Komi, passionné d’aéronautique AIB Marche du mouvement « U Gulmu fi » : La foule n’a pas été reçue par le gouverneur, celui-ci s’explique AIB Burkina/Diapaga : Des manifestants exigent la sécurité et la prise en charge des déplacés internes

CONGO: ‘’Congo terminal’’ pour la préservation de l’équilibre de l’écosystème marin


  13 Juin      277        Environnement/Eaux/Forêts (3104),

   

POINTE-NOIRE, 14 JUIN (ACI) – Le personnel de Congo Terminal en collaboration avec les représentants de Tank Service et une vingtaine de bénévoles de l’ONG Butterfly ont procédé récemment à Pointe-Noire, au ramassage et tri des ordures sur la plage qui jouxte le terminal à conteneurs, en vue protéger la biodiversité et préserver l’écosystème marin.

Initiée par le directeur général de Congo Terminal, M. Laurent Palayer, à l’occasion de la journée mondiale des océans, cette activité participe à la sauvegarde de l’environnement et à la protection de la biodiversité.

«cette opération a des vertus pédagogiques pour le personnel et pour l’ensemble des citoyens, chacun devant prendre conscience aujourd’hui de la gravité de la pollution aux plastiques aussi bien sur la terre ferme que dans les océans. Pour preuve, on a trouvé, au démarrage du nettoyage, une tortue sans vie échouée sur le bord de la plage après avoir ingurgité des morceaux de plastiques», a expliqué M. Palayer.

Pour des besoins d’efficacité, indique-t-on, les participants ont travaillé par équipe de 10 avec des tâches précises. Les plastiques collectés ont été triés et pris en charge par Tank service, une entreprise basée à Pointe-Noire, travaillant dans le recyclage du plastique en flocons et granulés.

Environ 100 personnes ont pris part à cette activité qui s’est déjà tenue pour la première fois en 2018. Un moyen pour Congo Terminal, filiale de Bolloré Ports, de dire «non aux plastiques».

Congo Terminal a pour cœur de métier, la manutention des conteneurs au port autonome de Pointe-Noire. L’entreprise s’est engagée dans une politique sociétale respectueuse de l’environnement, et s’investit de plus en plus dans la lutte contre le plastique abandonné anarchiquement dans l’environnement.

Depuis 3 ans, elle a mis en place des fontaines d’eau réfrigérées pour son personnel, permettant de supprimer l’utilisation de plus de dix tonnes de plastique. En s’associant à Tank service, l’entreprise appuie le recyclage en vue de favoriser le développement d’un écosystème sain pour les générations futures. (ACI)

 

Dans la même catégorie