AIP L’AIP remporte deux prix au Grand Prix FAAPA 2021 AIP La journée de l’entreprenariat féminin célébrée à Abidjan APS LES INVESTISSEMENTS DES ENTREPRISES CHINOISES EN AFRIQUE ESTIMÉS À 43 MILLIARDS DE DOLLARS EN FIN 2020 (LIVRE BLANC) AGP Guinée/Éducation : Pierre Kolié, 5ème de la République en sciences expérimentales au bac unique session 2020 plaide pour une bourse d’études à l’étranger AGP Guinée/Transition : Compte rendu du Conseil des Ministres AIP La Côte d’Ivoire s’offre 836 400 doses de vaccin Sinopharm pour lutter contre le covid-19 AIP La Suisse et la Côte d’Ivoire signent trois accords en matière de migration à Berne AIP Plus de 200.000 orphelins du Sida attendent d’être pris en charge en Côte d’Ivoire AIP Le Festival de l’électronique et du jeu vidéo d’Abidjan innove avec les Gaming Awards MAP Dakar: clôture de la 8e réunion du Conseil exécutif de la FAAPA par l’adoption du Plan d’action pour l’année 2022

Congo : La rentrée andragogique 2021-2022, une grande réussite avec près de 95% de présence


  21 Octobre      17        Education (6077),

   

Brazzaville, 21 Octobre (ACI)-Le directeur de cabinet par intérim du ministre de l’Enseignement préscolaire, primaire, secondaire et de l’alphabétisation, M. David Boké, a déclaré qu’avec près de 90 ou 95% de présence des apprenants et encadreurs dans les différents centres d’encadrement, la rentrée andragogique 2021-2022 a été une grande réussite.

«Nous avons fait la ronde des centres d’alphabétisation, des postes d’alphabétisation, de ré-scolarisation et de l’Institut des jeunes sourds, question de nous faire une idée de la rentrée andragogique, parce que le ministre en charge de l’enseignement préscolaire, à l’instar de la rentrée pédagogique, tenait à tout prix à la réussite de cette rentrée andragogique», a-t-il dit.

A l’issue de sa tournée dans plusieurs établissements de la ville capitale, M. Boké a constaté que partout, la présence des encadreurs et des apprenants a été la même et que tous ont été à la hauteur de l’évènement du jour. Selon lui, l’objet de cette descente a été d’évaluer la réussite de cette rentrée andragogique 2021-2022.

Pour ce qui est des conditions de travail dans ces centres, il a rassuré que le ministre en charge de l’enseignement préscolaire, M. Jean Luc Mouthou, n’a pas attendu l’appel des apprenants pour apporter un certain nombre d’équipements, constitué de matériel didactique, de groupes électrogènes et de lampes torches pour les cours du soir, question d’améliorer les conditions d’apprentissage des élèves.

Sur la question de l’ouverture d’un lycée pour les admis au Brevet d’études du premier cycle (Bepc) qui donne accès au lycée, M. Boké a dit qu’avec la directrice générale de l’alphabétisation et de l’éducation non formelle, tout aussi directrice générale de l’enseignement secondaire par intérim, Mme Laure Alphonsine Matongo, cette demande des élèves fera l’objet d’une réflexion pour y apporter une solution.

Pour ce qui est du manque d’enseignants, M. Boké a rappelé que le gouvernement s’attèle à recruter les finalistes, les volontaires et les vacataires. A cet effet, il y a également un quota réservé pour l’alphabétisation, la ré-scolarisation et les centres postes d’alphabétisation, a-t-il fait savoir.

Pour les élèves qui n’ont pas encore repris avec l’école, il leur a demandé de le faire, parce que l’année andragogique 2021-2022 est déjà en marche et que les cours ont déjà commencé. Ainsi, il a rassuré que sa délégation et lui ont assisté à un certain nombre de cours pendant la ronde.

Dans la même catégorie