GNA Veteran Journalist Gerald Agama passes on GNA Oti Environmental Health Directorate walls up against typhoid   GNA University of Professional Studies to set up Enterprise and Innovative Center GNA MTN partnering government to achieve national digitization agenda ANP Zinder : L’Association Timidria organise un atelier de formation sur les mécanismes des textes et traités relatifs à l’esclavage au Niger ANG  Covid-19/Guiné-Bissau prolonga estado de calamidade até 10 de Outubro ANG Saúde pública/Parlamento infantil de Bafatá responsabiliza ao governo pela crise no sector sanitário ANG Turismo/Jornada  “Turismo Académico” recomenda maior atenção sobre  problemática de exploração de menores AIP  AIP/ Le PM s’enquiert de l’état de la musique ivoirienne AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le ministre Amadou Coulibaly lance le concours d’entrée à l’ISTC 2021

Congo : Le gouvernement pour le démarrage effectif des travaux de construction des barrages de Sounda et de Chollet


  22 Juin      46        Politique (18636),

   

Brazzaville, 22 Juin (ACI) – Le gouvernement mettra un point d’honneur au démarrage effectif des travaux de construction des barrages de Sounda et de Chollet, afin d’augmenter l’offre d’électricité, essentielle pour soutenir l’activité industrielle, a annoncé, le 21 juin à Brazzaville, le Premier ministre Anatole Collinet Makosso.

S’exprimant devant l’Assemblée nationale, devant laquelle il a présenté le Programme d’action du gouvernement, il a affirmé que la société chinoise Gezhoubha a été retenue comme adjudicataire à l’issue d’un appel d’offre international conjointement organisé par le Congo et le Cameroun. La construction fait l’objet d’un financement en mode Bot (Buld operate and transfer). Il en est de même pour Sounda, avec la société China Railways Twenty, comme adjudicataire déjà installée au Congo, avec ses bureaux à Brazzaville.

Parlant de l’électricité et de l’hydraulique, il a promis que le gouvernement s’emploiera à faire améliorer la qualité des prestations des entreprises qui opèrent dans ce secteur. Afin de garantir une fourniture optimale d’eau et d’électricité aux ménages, il a attiré l’attention des compatriotes sur l’intérêt de payer le juste prix de leur consommation pour permettre aux entreprises de demeurer à la hauteur de leur mission de service public.

 Le gouvernement poursuivra la connexion des zones rurales au réseau national d’électricité et intensifiera le programme de l’hydraulique rurale, a promis M. Makosso, confiant qu’il se rendra avant la fin de ce mois dans le département de la Likouala pour s’assurer de l’état d’avancement, à Impfondo, des travaux d’implantation de la Centrale électrique thermique, couplée à une centrale photovoltaïque.

Au cours de ce séjour, il sera également question de mettre officiellement en service à Bétou un dispositif de fourniture d’électricité par la société Energie électrique du Congo et d’une fontaine par forage, avec un mini réseau de distribution d’eau potable. De même, il sera question de remettre en fonction le programme ‘’Eau pour tous’’, par la réhabilitation des fontaines vandalisées, a précisé M. Makosso dans son document qui prévoit 12 batailles à mener par son gouvernement au cours de son mandat.

Par ailleurs, a-t-il poursuivi, le gouvernement entend également investir dans le secteur du numérique, porteur d’emplois pour les jeunes. Selon lui, ce quinquennat est aussi celui du numérique avec la génération Z, engagée dans la création des start-up, dans le développement de l’économie digitale et dans la promotion de l’intelligence artificielle.

Pour lui, la relance de l’économie et la réduction du chômage passent aussi et nécessairement par la construction et la modernisation des infrastructures. A ce propos, l’équipe gouvernementale va favoriser, avec le partenariat public privé, les travaux de construction de l’oléoduc allant de Pointe-Noire jusqu’à Ouesso, en passant par Brazzaville.

«Nous allons assurer la modernisation du Chemin de fer Congo océan (Cfco) et poursuivre la réhabilitation de la Rn2 ainsi que sa mise aux normes. Nous allons poursuivre également les travaux de construction de la route Dolisie-Kibangou-Frontière du Gabon, le pont sur le Niari étant déjà entièrement réalisé», a-t-il dit.

Avec  l’appui de la Banque africaine de développement (Bad), le gouvernement va démarrer les travaux du corridor de développement N°13, Ouesso-Frontière, avec la République centrafricaine (Rca) par la construction du pont sur la Sangha, dans son premier tronçon Ouesso-Pokola, a-t-il rassuré, promettant d’abonder le fonds routier pour assurer l’entretien efficient du réseau routier congolais.

Dans cet ordre d’idées, il a rappelé qu’une Convention a été ratifiée par les Chefs d’Etat du Congo et de la République démocratique du Congo (Rdc) pour la construction du Pont-route-rail Brazzaville-Kinshasa. «Mon gouvernement se donne le défi de poser les bases de la réalisation de ce rêve longtemps nourri par nos deux peuples», a-t-il promis.

Dans la même catégorie