ANP Les membres et personnel de la CENI en formation de renforcement de capacités à Dosso GNA NADMO Officials tour communities affected by floods in Ashanti GNA Social Welfare Girl’s Vocational Centre appeals for support to renovate burnt dormitory Inforpress Ministro garante que estátua de Ildo Lobo será erguida em Pedra de Lume com a retoma do turismo Inforpress Cabo Verde perto de atingir 80% da população com primeira dose da vacina contra a covid-19 Inforpress Procurador-Geral da República espera para breve a instalação do Campus da Justiça Inforpress Ministério da Saúde promove ateliê de capacitação em reanimação fetal e actualização do Partograma Inforpress Cabo Verde deve continuar atento às dinâmicas de cooperação para o desenvolvimento –conferencista Inforpress Cidade da Praia: Cantora Marta Hugon apresenta o seu quinto álbum intitulado “Coração na Boca” AIP Le président de la Guinée Bissau attendu mercredi à Conakry

Congo : Promouvoir l’intelligence artificielle dans le milieu scolaire


  29 Mai      159        Education (5882), Société (36366),

   

Brazzaville, 29 mai (ACI) – Le ministre de  l’Enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation, M. Anatole Collinet Makosso, a procédé, le 28 mai à Brazzaville, à l’ouverture de l’atelier sur les micros sciences, l’intelligence artificielle et la robotique, afin de promouvoir l’intelligence artificielle en milieu scolaire.

Cet atelier d’apprentissage des sciences est l’initiative de l’Unesco qui vise à soutenir le gouvernement congolais dans l’introduction des micros sciences  dans son système éducatif.

Il donnera la possibilité aux élèves des écoles primaires, secondaires et à ceux de l’université d’effectuer des travaux pratiques en chimie, sciences physiques et biologie en utilisant des kits pédagogiques de micro sciences, qui sont de véritables mini-laboratoires peu coûteux, sans danger et exploitables dans les salles de classe standardisées,  a-t-on noté.

A l’issue de la formation, les participants vont être capables de concevoir des objets en fonction des besoins exprimés dans leurs environnements, de faire de la programmation, de réaliser des codages et d’assurer le montage et l’impression, a fait savoir M. Makosso.

A cette même occasion, la représentante de la Fao au Congo, Mme Suze Filipini, représentant son collègue de l’Unesco, a encouragé les participants à mettre en place une plateforme sur la micro science et la robotique, ainsi qu’à élaborer une note conceptuelle d’un projet de développement pour la promotion de l’expérimentation pratique en sciences à la fin de la formation.

Un centre  d’excellence en micro sciences sera créé à Brazzaville, en passant par un centre pilote comme recommandé à la conférence de Being, en Chine, tenue du 16 au 18 mai dernier, a rappelé M. Makosso.

(ACI/Espérancia Milandou/Blanchard Boté)

Dans la même catégorie