MAP Quatre tueurs à gages abattus lors d’une fusillade à Durban (police) MAP Renforcement de la coopération entre le Sénégal et les États-Unis APS SENEGAL-DROGUES /40,3 Kg de cocaïne saisis à l’AIBD (Douanes) APS L’Afrique représente plus de la moitié des urgences sanitaires dans le monde (OMS) APS Louga : lancement d’une opération de plantation de 5000 arbres MAP Classement FIFA: Le Maroc au 14è rang mondial MAP Sénégal: Saisie de 40,3 Kg de cocaïne à l’aéroport de Dakar (Douanes) MAP Algérie : Amnesty déplore « la répression » exercée par les autorités contre  »la dissidence pacifique » MAP Les athlètes marocains participant aux JO commencent à affluer vers Paris MAP Guinée: Les autorités nient les arrestations de militants et demandent des enquêtes sur leur « enlèvement » présumé (communiqué)

Congo/Agriculture: Un nouvel élan du Parsa pour faciliter les attentes des producteurs maraichers agro écologiques


  1 Juin      11        Agriculture (4216),

 

Brazzaville, 1er Juin (ACI)- Le Directeur de cabinet du ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, M. Pascal Robin Ongoka, a annoncé, le 31 mai à Brazzaville,  que la 3e session  du Projet d’appui à la relance du secteur agricole  (Parsa) va permettre d’imprimer un nouvel élan pour faciliter les multiples attentes des producteurs maraichers agro écologiques et des cacaoculteurs.

Cette annonce a été faite à l’ouverture des travaux de la troisième session du comité de pilotage du Parsa devant donner l’opportunité de tirer les leçons des insuffisances et de contre-performances pour apporter des corrections.

L’objectif général du projet d’appui à la relance du secteur agricole(Parsa), pour cette année, est  de contribuer au renforcement du poids de l’économie congolaise afin de promouvoir la souveraineté alimentaire d’une agriculture performante.

A cette occasion, il a rappelé que depuis juillet 2021, date du démarrage du premier comité de pilotage, du 18 au 19 novembre de ladite année, le Parsa a entrepris la mise en œuvre des activités avec l’Agence française de développement (Afd) dans deux sous-secteurs, notamment, le secteur budgétaires et celui de passation des marchés.

L’objectif du gouvernement par an consiste  à renforcer les capacités institutionnelles et techniques des structures de proximité en vue de pérenniser la production et la distribution d’environ 800.000 plantules.

Dans la même catégorie