ANGOP La FILDA/2024 va mettre en exergue la production agricole familiale ANGOP L’Angola et la Namibie réfléchissent sur la réduction de la bureaucratie pour des questions de santé ANGOP L’OMS réitère son soutien à la promotion des soins de santé primaires en Angola MAP La MAP et ITALPRESS renforcent leur coopération médiatique MAP Accra : Début de la 45ème session ordinaire du Conseil exécutif de l’UA avec la participation du Maroc MAP Côte d’Ivoire : appel à une intensification de la lutte contre la criminalité forestière APS Courses hippiques : le président du CNG de Matam passe en revue les difficultés du secteur AIB Bogandé : Les populations réaffirment leur soutien à la Transition et plaident pour plus de sécurité AIB Ganzourgou/Assainissement : La population mobilisée pour une opération de curage de caniveaux à Zorgho AIB Burkina : le gouvernement veut produire de l’engrais à hauteur de 15 milliards FCFA pour améliorer la production agricole

Congo/Economie: Le gouvernement entend accélérer le Pnd 2022-2026


  8 Juin      26        Société (45925),

 

Brazzaville, 08 Juin (ACI) – Le Conseil des Ministres a approuvé, le 7 juin à Brazzaville, le décret portant sur la mise en œuvre accélérée du Plan national de développement (PND) 2022-2026, afin de remédier aux lenteurs entravant son exécution harmonieuse.

Présentant ce projet, le ministre de la Jeunesse, des Sports, de l’Éducation civique, de la Formation qualifiante et de l’Emploi, M. Hugues Ngouelondélé, remplaçant la ministre en charge du Plan, Mme Ingrid Olga Ghislaine Ebouka-Babackas, actuellement en mission, a souligné que le programme accorde une attention particulière aux besoins de la jeunesse, intégrant 84 projets et des mesures pour l’emploi.

Ainsi, il prévoit, entre autres, la promotion de l’entrepreneuriat juvénile par l’aide à la création de Pme, Pmi, start-up et autres projets innovants par les jeunes ; la création d’une agence d’encadrement et d’accompagnement des acteurs du secteur informel en vue de leur permettre l’accès à la sécurité sociale et leur migration vers le secteur formel ; et la création d’emplois en faveur des jeunes, via l’approche Himo, dans le cadre des travaux d’assainissement et de construction des infrastructures dans les départements.

De même, il préconise de mettre en place des initiatives pour l’emploi de première embauche pour les jeunes diplômés et un programme « un jeune-une entreprise », ainsi que de mobiliser le secteur privé via les interventions du Fonea et de l’Apce en vue de créer des emplois dans les secteurs liés aux piliers du Pnd.

Décliné en deux documents clés, à savoir un document stratégique et un plan d’action couvrant la période 2024-2026, ce projet, dans son volet accéléré du Pnd, inclut 94 projets à fort impact, sélectionnés pour leur faisabilité immédiate et leurs effets multiplicateurs, avec une enveloppe budgétaire globale de 4 580 milliards de Fcfa.

Ces 94 projets ont pour objectif d’accélérer l’exécution du Pnd. Parmi les critères de sélection desdits projets figurent, notamment, une étude de faisabilité ; des effets positifs substantiels et directs sur d’autres projets ou domaines ; un impact positif sur la jeunesse.

Le financement du programme sur trois ans sera réparti entre ressources internes et externes, impliquant également des partenariats public-privé pour certains grands projets. Par an, le Gouvernement mobilisera 72 milliards 642 millions de Fcfa pour la mise en œuvre efficace des projets du programme prévu en 2024 ; 230 milliards 157 millions 639 257 Fcfa pour la réalisation des projets du programme prévu en 2025 ; et 794 milliards 164 millions 961 781 FCfa pour l’exécution des projets du programme prévu en 2026.

Cette initiative devrait non seulement stimuler la croissance économique mais aussi favoriser une insertion professionnelle accrue des jeunes.

 Le Conseil des Ministres s’est déroulé sous la présidence du Chef de l’État, M. Denis Sassou-N’guesso.

Dans la même catégorie