MAP L’ambassadeur de SM le Roi au Caire présente ses lettres de créance au Président égyptien MAP Kenya: huit corps retrouvés dans une décharge à Nairobi (nouveau bilan) APS AG de la FSF : le comité exécutif va proposer la date du 21 septembre (président) ANP Les leaders Arabes d’Agadez et Tahoua reçus par le Président du CNSP APS Acteurs politiques, société civile et universitaires planchent sur l’intégrité du système électoral APS Zone des Niayes : des producteurs listent les défis et proposent des solutions APS Le président Faye aborde les urgences sociales, la fiscalité, l’emploi, ses rapports avec le Premier ministre, etc APS AVC: un neurologue alerte sur les cas d’hospitalisations de sujets de plus en plus jeunes AIP La lutte contre la déforestation devrait s’inscrire dans un cadre de coopération sud-sud (Le président CESEC) MAP Niger : 22 terroristes « neutralisés » par l’armée dans l’ouest

Congo/Education: Appel à redoubler d’efforts pour que chaque enfant jouisse de son droit à l’éducation inclusive


  18 Juin      11        Droits de l'Homme (684),

 

Brazzaville, 18 juin  (ACI)- La représentante du Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) au Congo, Mme Chantal Umutoni a appelé à redoubler les efforts pour que chaque enfant jouisse de son droit à une éducation inclusive et de qualité.

Elle a fait cette annonce à l’occasion de la Journée de l’enfant africain célébrée chaque 16 juin et

Placée, cette année, sous le thème  « L’éducation pour tous les enfants en Afrique : l’heure est venue d’inscrire comme un droit inaliénable dans les articles 28 et 29 de la convention relative aux droits de l’enfant ».

L’éducation est le socle de développement humain de toute société en permettant que chaque enfant puisse affirmer son potentiel et sa personnalité grâce à l’apprentissage.  « En cette journée où nous célébrons chaque enfant africain, je voudrais prêter ma voix aux dizaines de milliers d’enfants du Congo dont la scolarisation est entravée ou limitée. Je pense particulièrement aux enfants issus de communautés autochtones et ceux victimes de récentes inondations », a-t- elle souligné.

L’Unicef appuie le gouvernement pour améliorer le système éducatif à travers le renforcement des capacités, de l’offre des services éducatifs, de la promotion des innovations et de la génération des évidences. Aussi, l’Unicef œuvre dans la mise en place de la politique nationale intégrée de la petite enfance, soutient la qualité d’apprentissage de près de 66 mille élèves en 2023, les dotant des fournitures scolaires nécessaires.

D’après le coordonnateur résident du Système des nations unies au Congo, M. Chris Mburu, l’ Unicef, l’Unesco, le Pam et le Hcr sont très mobilisés au côté du gouvernement pour renforcer la qualité de l’éducation, permettre aux enfants de bénéficier d’un repas à l’école et favoriser la scolarisation des enfants réfugiés. « L’objectif de développement durable 4 éducation de qualité,  est une des toutes premières priorités du Système des nations au Congo », a – t – il fait savoir.

De son côté, la ministre des Affaires sociales, de la solidarité et de l’action humanitaire, Mme Irène Marie Cécile Mboukou Kimbatsa, a indiqué que les efforts pour une éducation pour tous doivent être contenus et amplifiés à travers une synergie d’actions entre les pouvoirs publics, les partenaires au développement, les organisations non gouvernementales, les confessions religieuses et les acteurs de l’école.

La journée de l’enfant africain est organisée à la suite du soulèvement de Soweto, en Afrique du Sud en 1976, date où les élèves ont protesté contre l’inégalité et l’injustice en matière d’éducation sous le régime de l’apartheid. Elle a été instituée en 1991, rappelle t- on.

Dans la même catégorie