AGP Diplomatie: La France veut accompagner le Gabon dans la préservation de sa forêt AGP Football/Infrastructures : Le stade d’Oyem pourrait être fonctionnel en 2025 AGP Football/Coupure d’électricité lors du match Gabon-Gambie : l’ONDSC veut faire la lumière sur l’incident ANP Hadj 2024 : Le COHO annonce le premier vol retour des pèlerins pour le vendredi 21 juin APS SENEGAL-ECONOMIE / La croissance économique projetée à plus de 10 % en 2025 (FMI) APS SENEGAL-ECONOMIE-ENERGIE / Subventions à l’énergie: plus de 1800 milliards sur les trois dernières années (FMI) APS SENEGAL-SOCIETE / Madina Gounass : le ministre de l’Intérieur annonce des discussions pour dénouer la crise MAP Kenya: troisième journée de mobilisation contre le PLF 2024 MAP Sénégal: Ouverture d’une enquête sur les incidents survenus entre deux communautés religieuses dans le sud du pays (communiqué) APS SENEGAL-MEDIAS-PARTENARIAT / Une convention APS-RTS pour ”redynamiser l’échange de contenus” entre les deux médias

Congo/Maroc: Les deux pays renforcent leurs liens sur l’importance de façonner le capital humain


  21 Mai      10        Coopération (2382),

 

Brazzaville, 21 mai (ACI) – La ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’innovation technologique, Mme Delphine Edith Emmanuel, a échangé, le 21 mai à Brazzaville, avec son homologue marocain, M. Abdellatif Miraoui, sur l’importance de façonner le capital humain africain, en vue de répondre aux transformations digitales et sociétales.

« Notre continent regorge de ressources jeunes et dynamiques. Il est impératif de préparer notre jeunesse à ces mutations », a déclaré le ministre marocain à l’issue de leur entretien, s’inscrivant dans le renforcement des liens entre les deux Nations dans le domaine éducatif et scientifique.

À cette occasion, les deux personnalités ont réaffirmé leur croyance en la co-construction du capital humain. Ils ont également souligné l’importance de la coopération internationale pour préparer les jeunes d’aujourd’hui à devenir les leaders de demain.

M. Miraoui a relevé la nécessité d’investir dans la jeunesse pour préparer les sociétés africaines face aux défis futurs. « Nous devons croire en notre continent et en notre jeunesse, et travailler sérieusement pour transmettre ce message », a-t- il fait savoir.

Parmi ces transformations, figurent l’intelligence artificielle et la digitalisation. A cet effet, le ministre marocain en charge de l’Enseignement supérieur a insisté sur la nécessité de travailler ensemble pour faire face à ces transformations.

« Ensemble, je pense que nous pouvons résoudre beaucoup de questions à travers cette jeunesse, nos professeurs et nos doctorants. Il faut continuer à leur donner les moyens de pouvoir travailler ensemble », a insisté M. Miraoui.

La République du Congo et le Royaume du Maroc entretiennent des relations fraternelles. À ce titre, le Maroc accueille des étudiants congolais et s’engage à renforcer cette collaboration, a-t- il signifié.

Dans la même catégorie