MAP Maroc: L’économie a fait preuve de résilience (Banque mondiale) ANG Desporto/Sport Bissau e Benfica a duas vitórias para sagrar o campeão nacional da Guiness-Liga MAP Sénégal: L’Afrique représente plus de la moitié des urgences sanitaires dans le monde (responsable OMS) ANG Cooperação/”Reino de Marrocos vai continuar a disponibilizar bolsas de estudos para estudantes guineenses”, afirma Carlos Pinto Pereira ANG Cooperação/”China está disposta a apoiar Guiné-Bissau dentro de sua capacidade para alcançar desenvolvimento almejado”, disse Embaixador Renhuo ANGOP La FILDA/2024 va mettre en exergue la production agricole familiale ANGOP L’Angola et la Namibie réfléchissent sur la réduction de la bureaucratie pour des questions de santé ANGOP L’OMS réitère son soutien à la promotion des soins de santé primaires en Angola MAP La MAP et ITALPRESS renforcent leur coopération médiatique MAP Accra : Début de la 45ème session ordinaire du Conseil exécutif de l’UA avec la participation du Maroc

Congo/Parlement: Les parlementaires conviés à la Ciar pour l’élaboration de la stratégie mondiale


  25 Juin      6        Politique (26022),

 

Brazzaville, 25 Juillet (ACI)- La ministre de l’économie forestière, Mme Rosalie Matondo a invité, le 24 juin à Brazzaville, les parlementaires à participer aux thématiques de la Conférence internationale sur l’afforestation et le reboisement (Ciar) réservés aux experts, afin d’intégrer les perspectives locales et nationales dans le cadre de cette initiative globale.

Elle a fait cette invite lors d’une séance de travail entre les commissions parlementaires en charge des questions de développement durable et de la protection de l’environnement sur les enjeux et les attentes liés à cet événement majeur.

A cette occasion, elle a jugé nécessaire la participation des élus locaux à cette conférence, prévue du 2 au 5 juillet à Brazzaville, avec pour but d’élaborer une stratégie mondiale pour affronter les défis environnementaux actuels.

« Nous avons invité les sénateurs et députés à participer aux sessions des experts qui vont être développées pendant les deux jours où nous avons besoin de comprendre les attentes des uns et des autres et les associer dans le cadre de l’élaboration de la stratégie mondiale qui va découler de cette conférence », a indiqué Mme Matondo.

Lors de cette conférence, le Congo entend partager son expérience en matière d’afforestation et de reboisement, en recherche forestière et apprendre des expériences d’autres pays.  Ces échanges vont permettre au pays de trouver une solution globale et durable en réalisant des plantations pour lutter contre la crise de l’eau, la sécurité alimentaire et la mitigation des effets du changement climatique, a-t-elle souligné.

« Au Congo la première technique de bouturage des eucalyptus nous a permis de mettre en place plus de 45. 000 hectares de forêt. Nous sommes en train  de mettre  cette expérience en œuvre dans le cadre du Programme national d’afforestation et de reboisement (Pronar) qui est ambitieux de faire un million d’hectares de plantations forestières et agroforestières », a-t-elle expliqué.

Le vice-président de la commission plan du Sénat, M. Athanase Makaya a demandé aux parlementaires d’accompagner cette initiative. « C’est le plus important rendez-vous consacré au développement durable organisé par le Congo depuis le lancement de l’initiative de la décennie mondiale de l’afforestation et du reboisement. Et je demanderais à tous les parlementaires d’accompagner cette initiative », a-t-il dit.

Dans la même catégorie