MAP Le Maroc siège dans trois instances de l’Union parlementaire des États membres de l’OCI MAP La Côte d’Ivoire perd 7% de son PIB chaque année du fait des accidents de la circulation (ministre) APS SENEGAL-LITTERATURE-GENRE / “Mauvaise Pente’’, un roman fruit du vécu de son auteure, Aminata Seck MAP Le Burkina renforce les mesures de sécurité face aux risques d’attaques terroristes MAP Le CCG salue l’Initiative Africaine Atlantique de SM le Roi ANP Niger: Malgré l’augmentation du prix du gasoil, celui de l’électricité reste inchangé MAP Kenya: 5 terroristes tués par la police près de la frontière somalienne MAP Grande Corne de l’Afrique: plus de 58 millions de personnes confrontées à l’insécurité alimentaire APS SENEGAL-CUBA-DIPLOMATIE / Lancement à Dakar des célébrations du 50e anniversaire des relations sénégalo-cubaines APS SENEGAL-JEUNESSE-INFRASTRUCTURES / Diourbel : la maison de la jeunesse sera réceptionnée “dans deux mois” (ministre)

Congo/Santé : Le pays bénéficie de plus 59 milliards pour lutter contre la tuberculose, le sida et le paludisme


  8 Février      109        Santé (15244),

 

Brazzaville, 8 février (ACI) – Le Fonds mondial (Fm) a octroyé, le 7 février à Brazzaville, une subvention de 59 milliards 298 millions 512 mille 800 Fcfa à la République du Congo pour lutter contre la tuberculose, le sida et le paludisme pendant la période 2024-2026.

Cette subvention, obtenue avec l’assistance technique du Pnud, permettra de traiter environ 85 000 patients atteints du VIH/sida, de prendre en charge 20 000 cas de tuberculose par an, et de diagnostiquer et traiter 528 000 cas de paludisme.

Elle servira, également, à distribuer quatre millions de moustiquaires aux populations congolaises, a déclaré le directeur régional du Fm, M. Ibrahim Faria, lors de la cérémonie de lancement du Gc7 et du plaidoyer sur le cofinancement des subventions du Fm au Congo.

M. Faria a souligné l’importance d’une mobilisation conjointe pour compléter les financements, afin d’améliorer la situation préoccupante de ces trois pathologies. Il a, également, exhorté le gouvernement congolais à concrétiser sa contrepartie financière pour garantir le succès des différents programmes.

De son côté, Mme Adama Dian Barry, représentante du Pnud au Congo, a indiqué que cette nouvelle subvention vise à mettre en place une stratégie d’accélération de la lutte contre ces maladies pour aboutir à moins de cas d’ici 2027. Elle a réitéré l’engagement du Pnud aux côtés de tous les partenaires de la santé du système des Nations unies pour améliorer le système de santé congolais.

Le directeur régional du Catholic Relief Services (CRS), M. Jean Marie Banatté, a, pour sa part, signifié que grâce à cette subvention, son institution capitalisera les différentes composantes du système national de santé, notamment, le système de santé communautaire, les laboratoires, la chaîne d’approvisionnement et le renforcement des ressources humaines pour relever les défis du Gc7, la lutte contre le paludisme et le renforcement du système de santé.

Intervenant au cours de cette cérémonie, la présidente du Comité de coordination national (Ccn), Mme Valerie Maba Moukasa, a demandé au gouvernement de redoubler d’efforts pour respecter ses engagements de cofinancement, sans quoi plusieurs efforts consentis pendant l’élaboration de la demande de financement GC7 risquent d’être paralysés.

Remerciant les partenaires techniques et financiers multilatéraux, notamment le Fonds mondial pour leur accompagnement, le ministre de la Santé et de la Population, M. Gilbert Mokoki, a rassuré que le gouvernement de la République tient à honorer ses engagements malgré la crise économique et financière.

Lors de cette cérémonie de lancement du Gc7, qui a vu la participation du ministre en charge du Budget, Ludovic Ngatsé, le directeur régional du Fonds mondial a remis au ministre de la Santé et de la Population les équipements du projet GC7.

Dans la même catégorie