ACI Congo/Justice: Six cadres de la santé présentés à la justice pour détournement de fonds à Dolisie MAP Monrovia : Participation du Maroc à la RHN des ministres des Affaires étrangères, des Finances et de la Défense de l’UFM MAP L’intégration continentale et régionale, une nécessité pour les pays africains (Lourenço) ANP Inauguration d’infrastructures, Journée « portes ouvertes » et port de toge à l’Université de Tahoua MAP L’Afrique du Sud se dote, enfin, d’une loi sur le changement climatique ANP Métiers de Pétrole : La SONIDEP offre des bourses d’études aux nouveaux bacheliers du Niger APS SENEGAL-SANTE-AFRIQUE / Un nouveau rapport souligne ”l’urgence d’intensifier les services de lutte contre le Vih” APS SENEGAL-HIVERNAGE-PREVISIONS / Orages et pluies sur la quasi-totalité du pays, à partir de mardi (Anacim) APS SENEGAL-SPORTS / Karaté : le championnat national prévu ce week-end APS SENEGAL-ETATSUNIS-ECONOMIE / Le Sénégal élabore sa politique d’économie bleue

Conseil des ministres délocalisé : les engagements de l’Etat exécutés à 80% à Diourbel


  13 Mars      64        gouvernement (90),

 

Diourbel, 13 mars (APS) – Les engagements pris par l’Etat à l’occasion du conseil des ministres décentralisé tenu en 2012 à Diourbel, ont été exécutés à 80 pour cent, a révélé, lundi, le directeur de l’Agence régionale de développement (ARD), Samba Laobé Mbaye.

Au total, 59 engagements avaient été pris lors de ce Conseil des ministres délocalisés, parmi lesquels 32 « ont été réalisés et 20 en cours de réalisation, soit un total cumulé de 52 projets », a-t-il précisé.

Le taux d’exécution physique s’élève ainsi à 80 pour cent, a-t-il déclaré, à l’occasion de la cérémonie de validation du rapport de synthèse régional de la conférence territoriale.

« Avec un montant initial de 209 milliards, le niveau d’exécution financière des engagements s’élève à 164 milliards 689 millions 846 mille francs CFA (…) », a-t-il ajouté. Mais il estime que « le volume global des investissements dépasse largement ce montant, du fait de l’indisponibilité des données financières pour certains projets. »

Seuls sept projets n’ont pas encore connu un début d’exécution, a-t-il indiqué, sans donner plus de détail.

« Depuis 2012, si l’on prend en considération les 59 engagements de l’Etat, combinés aux autres programmes et projets de l’Etat en cours d’exécution, la contribution des collectivités territoriales et celle des ONG, plus de 400 milliards de francs CFA ont été ainsi injectés pour le développement économique et social de la région », a pour sa part indiqué l’adjoint au gouverneur de Diourbel, Omar Ndiaye.

Il a annoncé qu’un document de référence sera élaboré et partagé avec l’ensemble des membres du gouvernement lors du prochain Conseil des ministres décentralisés.

Celui-ci « permettra de voir les réalisations et le niveau d’exécution des projets et programmes lancés dans la région par l’Etat, à travers ses services déconcentrés, les collectivités territoriales, les ONG et autres organismes assimilés », a-t-il poursuivi. »

Dans la même catégorie