ANGOP La FILDA/2024 va mettre en exergue la production agricole familiale ANGOP L’Angola et la Namibie réfléchissent sur la réduction de la bureaucratie pour des questions de santé ANGOP L’OMS réitère son soutien à la promotion des soins de santé primaires en Angola MAP La MAP et ITALPRESS renforcent leur coopération médiatique MAP Accra : Début de la 45ème session ordinaire du Conseil exécutif de l’UA avec la participation du Maroc MAP Côte d’Ivoire : appel à une intensification de la lutte contre la criminalité forestière APS Courses hippiques : le président du CNG de Matam passe en revue les difficultés du secteur AIB Bogandé : Les populations réaffirment leur soutien à la Transition et plaident pour plus de sécurité AIB Ganzourgou/Assainissement : La population mobilisée pour une opération de curage de caniveaux à Zorgho AIB Burkina : le gouvernement veut produire de l’engrais à hauteur de 15 milliards FCFA pour améliorer la production agricole

Coopération sud-sud : Le Maroc porte haut la bannière d’une Afrique nouvelle et dynamique (président OES-Paris)


  15 Mars      24        Politique (26022),

 

Paris, 15/03/2023 -(MAP)- Le Maroc porte haut la bannière d’une Afrique nouvelle et dynamique dans le cadre de sa politique sud-sud, dossier dans lequel le Royaume est « pleinement engagé » et “donne l’exemple”, souligne Charles Saint-Prot, directeur général de l’Observatoire d’études géopolitiques (OES) de Paris.

“Face aux nombreux défis du monde moderne et aux périls qui menacent la région maghrébine et sahélo-saharienne, le Royaume du Maroc tient le cap d’un projet global, ayant pour objectif un plus grand développement politique, social et économique”, analyse M. Saint-Prot dans un éditorial publié dans le dernier bulletin de l’Observatoire.

“Le Maroc est en marche”, relève-t-il, ajoutant que “là où d’autres ne font que parler, le Maroc agit : il agit de la Palestine à l’Afrique”.

La politique africaine du Royaume est un “atout majeur” du Maroc, et son résultat est “tout entier l’œuvre” de SM le Roi Mohammed VI, qui depuis son intronisation en 1999, “concilie tradition et progrès”, indique l’universitaire français, ajoutant que la politique africaine du Maroc s’érige en “tradition” d’autant plus qu’elle est “profondément inscrite” dans l’Histoire millénaire du Royaume chérifien.

La politique africaine du Maroc est aussi un “progrès” parce que SM le Roi Mohammed VI “poursuit et enrichit la politique africaine du Royaume”, note-t-il.

Selon le directeur général de l’OES, la coopération sud-sud est la grande idée du Souverain, faisant valoir que si la progression de la coopération Sud-Sud est l’un des défis pour le monde méridional, le Maroc est pleinement engagé sur ce dossier et il donne l’exemple.

“Il a augmenté les aides au profit de nombreux pays, il a réalisé toute une série de projets socio-économiques, il a annulé les dettes des pays africains les moins avancés, il multiplie les projets économiques, sportifs et autres. Il accueille également des milliers d’étudiants africains dont le plus grand nombre bénéficie de bourses de l’État marocain”, ajoute l’éditorialiste, pour qui “en réalité, le Maroc porte haut la bannière d’une Afrique nouvelle et dynamique”.

Et de faire valoir qu’en 2017, une page a été tournée par l’Afrique avec le retour du Maroc au sein de l’Union africaine, notant que ‘’le Maroc s’est imposé comme l’avocat et le chef de file de l’Afrique grâce à la diplomatie africaine d’envergure conduite par SM le Roi’’.

Le Maroc, assure M. Saint-Pro, est l’un des “rares pays stables au sud de la Méditerranée et le seul qui mène une action résolue et constante contre les facteurs de désordre et d’extrémisme”, ajoutant que le Royaume est un “acteur déterminant” dans la zone africaine et un “partenaire indispensable” dans la lutte contre les extrémismes.

“À vrai dire, les pays africains voient bien qui s’intéresse sincèrement à promouvoir une politique de coopération africaine. C’est sans aucun doute la raison de l’accueil chaleureux réservé aux fréquentes et denses visites de SM le Roi Mohammed VI en Afrique”, conclut-il

Dans la même catégorie