GNA STAR Ghana Foundation to develop roadmap to address northern floods ABP Institutions / Le médiateur Pascal Essou au cabinet du président du Conseil économique et social ABP Environnement / Lancement officiel du projet Benkadi-Bénin GNA Taxi drivers urged to be security conscious GNA Come and let’s build Ghana-Ofori Atta GNA Stakeholders discuss ways to boost support for Micro, small and medium enterprises GNA KGL Group sponsors maiden edition of diasporan investment summit APS AMY MBACKÉ THIAM AUX JEUNES ATHLÈTES : « CROYEZ-EN VOUS-MÊMES ET NE VOUS FIXEZ AUCUNE LIMITE » APS COUPE ARABE U20 : LES LIONCEAUX DOMINENT LES COMORES ABP Coopération / Le MCA-Bénin II fête l’an 4 de son 2ème Compact

Côte d’Ivoire : 26 interpellations suite à l’attaque d’une base militaire à Abidjan


  30 Avril      7        Justice (1217),

   

Abidjan, 30/04/2021 (MAP) – Au total, 26 personnes qui serait impliquées dans l’attaque armée perpétrée récemment contre la base militaire de N’Dotré dans le nord d’Abidjan, ont été arrêtés, inculpés et placés sous mandat de dépôt, a annoncé vendredi le procureur de la République, Richard Adou.

Il s’agit de 15 Ivoiriens, 08 Camerounais et 03 Libériens, a précisé le haut responsable ivoirien lors d’une conférence de presse à Abidjan.

« Douze de ces 26 personnes ont été interpellées à Békipréa dans la sous-préfecture de Daloa alors qu’elles se repliaient sur la ville de Toulepleu après l’échec de leur opération », a précisé le procureur.

Il a, par ailleurs, indiqué avoir requis à l’encontre de toutes ces personnes interpellées l’ouverture d’une information judiciaire au cabinet d’instruction de la cellule spéciale d’enquête des chefs d’atteinte à la défense nationale, d’attentat contre l’autorité de l’Etat, de participation à une activité mercenaire et de détention illégale d’arme à feu et de munitions de guerre.

Le procureur a ajouté que les investigations se poursuivent en vue d’identifier et d’interpeller toutes les personnes impliquées dans cette attaque.

Une base militaire à Abidjan a été attaquée dans la nuit du 20 au 21 avril par des hommes armés non identifiés, dont trois ont été tués et un blessé, avait annoncé l’Etat-major général de l’armée ivoirienne.

La base militaire de N’dotré abrite notamment le deuxième bataillon projetable des forces armées de Côte d’Ivoire, qui intervient pour le compte des forces de l’ONU.

Dans la même catégorie