APS MAME FAMEW CAMARA EXPLIQUE L’IMPORTANCE DE LA PLACE DE LA FEMME DANS SES ŒUVRES APS CETTE RENCONTRE CONTRE LES EMIRATS ARABES UNIS EST UTILE (COACH) GNA Africa should address challenges of Covid-19 – President Akuffo Addo APS LES NOUVEAUX CHANTIERS DE LA FÉDÉRATION SERONT LA MASSIFICATION ET LE DÉVELOPPEMENT DU HANDBALL MASCULIN (PRÉSIDENT) APS SURVIE DE L’ENFANT : UN PLAN DE COMMUNICATION EN COURS D’ÉLABORATION POUR BOOSTER LES INDICATEURS APS MAME FAMEW CAMARA : ’’IL FAUT FAIRE DE LA LECTURE UNE DISTRACTION’’ APS LES TRAVAUX DU PARC DES TECHNOLOGIES NUMÉRIQUES « À UN NIVEAU SATISFAISANT » (COMMUNIQUÉ) GNA Speaker inaugurates Parliamentary Friendship Associations Management Committee GNA More than 65,000 merchants enrolled on the GhQR platform GNA COVID-19: Dodowa Health Research Center engages stakeholders on trial of Sputnik Light vaccine

Côte d’Ivoire : 900 millions USD prévus par la BM en 2019


  26 Juillet      104        Economie (12403), Finance (549),

   

Abidjan, 26/07/2018 (MAP) – La Banque mondiale (BM) envisage d’appuyer 10 nouveaux projets en Côte d’Ivoire pour un montant de 900 millions de dollars USD, soit environ 505 milliards Fcfa, au cours de l’année 2019, a fait savoir, jeudi à Abidjan, le directeur des opérations de la BM pour le pays, Pierre Laporte.

« Dix nouveaux projets sont prévus pour être approuvés en 2019, représentant un total de 900 millions de dollars américains (505,481 milliards de Fcfa) », a dit le responsable de la BM lors d’une conférence de presse.

Il a, par ailleurs, fait savoir qu’au cours de l’année fiscale 2018, qui a débuté le 1er juillet 2017 pour s’achever le 30 juin 2018, « 11 nouveaux projets ont été approuvés pour un montant de 1,218 milliard de dollars Us soit 683 milliards Fcfa », ajoutant que le pays a franchi pour la première fois la barre d’un milliard USD.

Le taux de décaissement réalisé par la Côte d’Ivoire s’est quant à lui établi à 15,4% en 2018 contre 37% l’année précédente. Selon M. Laporte, les opérations de l’Etat ivoirien sont « satisfaisantes » cependant, « les objectifs de 20% fixés par la région pour chaque pays n’ont pas pu être atteints ».

Le montant net délaissé par les projets, y compris l’appui budgétaire, s’élève à 243,59 millions de dollars américains soit 136 milliards Fcfa, a-t-il poursuivi. L’Etat devrait davantage fournir d’efforts pour assurer son équilibre budgétaire. La dette du pays a atteint 47% du Produit intérieur brut (PIB), un « risque modéré » selon la BM.

Dans la même catégorie