ATOP Kozah/autonomisation économique des femmes rurales : des groupements renforces sur la vie associative à Kara ATOP Lacs/campagne de dépistage et de chirurgie de la cataracte :2000 yeux recouvrent la vue APS SENEGAL-ENVIRONNEMENT-TRANSPORT / Le GGGI et le CETUD en accord pour impulser la dynamique de transformation de la mobilité urbaine à Dakar APS SENEGAL-PECHES-GESTION / De nouvelles mesures de surveillance des activités de pêche annoncées – Agence de presse sénégalaise – APS APS SENEGAL-FRANCE-MONDE-CULTURE / Dakar, hôte d’une exposition collective de travaux résonnant avec les métiers d’art APS SENEGAL-AFRIQUE-JUSTICE / Cour de justice de la CEDEAO : des avocats formés au système de gestion électronique des affaires APS SENEGAL-FOOTBALL-DECISION / ‘’Affaire Ababacar Sarr’’ : la commission de Recours de la FSF statue en faveur du Jaraaf, le Stade de Mbour relégué APS SENEGAL-ENVIRONNEMENT / Gestion des écosystèmes : vers l’aménagement de 13 forêts dans cinq régions (officiel) APS SENEGAL-SPORT-DEVELOPPEMENT / Sadio Mané expose au PM ses projets sportifs et ses ambitions dans l’agro-industrie APS SENEGAL-SOCIETE / L’ONG Direct Aid Society offre des moutons de Tabaski à 110 familles de la région de Dakar – Agence de presse sénégalaise – APS

Côte d’Ivoire-AIP/ Cinéma documentaire : les Rencontres de co-production 2024 prévues du 29 février au 2 mars


  23 Février      35        Arts & Cultures (3210),

 

Abidjan, le mardi 23 février 2024 – Africadoc Côte d’Ivoire, en partenariat avec les Ateliers Varan et Docmonde, annonce les rencontres de co-production c qui se tiendront du 29 février au 02 mars 2024.

Cet événement, intégré au projet IMPALA, vise à dynamiser le paysage cinématographique africain. Il réunira des producteurs, des bailleurs, des diffuseurs et des distributeurs d’Afrique, d’Europe et d’Asie, tous engagés autour de projets documentaires novateurs et prometteurs.

Pour le président d’Adrica’DocLaurent Bitty, cette initiative ouvre de nouvelles perspectives. « C’est un véritable tremplin pour tout porteur de projet ou professionnel du cinéma », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse à Abidjan le mardi 20 février 2024.

Les participants auront l’opportunité de plonger dans l’univers des financements, avec une attention particulière portée aux mécanismes de financement et aux périodes de lancement des projets. Grâce au projet IMPALA, qui a bénéficié de trois années de développement, de nombreux cinéastes africains ont été formés dans divers domaines cinématographiques.

Au centre de ces rencontres, placées sous le haut patronage de la ministre ivoirienne de la Culture et de la Francophonie, Françoise Remarck, quatorze projets documentaires sélectionnés seront présentés à des producteurs du monde entier, dans le but de trouver les financements nécessaires à leur concrétisation.

Les temps forts incluront des présentations de fonds, des rencontres avec des diffuseurs et des distributeurs, ainsi qu’un panel sur la gestion des archives vidéos à travers la numérisation, réunissant des experts nationaux et internationaux.

Ces rencontres de co-production marquent la phase finale du projet IMPALA, lancé en 2022. Au cours de ces trois années, IMPALA s’est engagé à façonner le paysage cinématographique africain en formant des réalisateurs et producteurs, tout en donnant vie à dix films documentaires axés sur les objectifs de développement durable, grâce au soutien du Fonds international pour la diversité culturelle.

Dans la même catégorie