APS Le partenariat public-privé,  »une alternative au financement des infrastructures » (PM égyptien) APS Mahawa Sémou Diouf installé comme président de la Cour de justice de l’UEMOA MAP Le CPS de l’UA adopte la «Déclaration de Tanger» sur la promotion du lien Paix-Sécurité-Développement et décide de la soumettre au Sommet de l’UA MAP RDC: L’ONU alerte sur la crise de la faim, la « plus grande » en Afrique MAP Afrique du Sud : Dix morts dans deux fusillades au Cap-Oriental ATOP Vo/ Santé : revue annuelle des activités 2022 du district sanitaire ATOP Kozah/ Promotion de l’entreprenariat : les opportunités offertes aux PME par la loi de finances 2023 expliquées aux entrepreneurs de la kara ATOP Visite du Président Faure Gnassingbé au Gabon : des questions bilatérales, régionales, continentales et internationales évoquées APS Hôpital Amath-Dansokho : plus de 10 000 consultations et 700 scanners réalisés en 2022 (directeur) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Plus de 3000 actes d’insécurité en 2022 dans l’espace des sept pays ayant ratifié l’Initiative d’Accra

Côte d’Ivoire-AIP/ Danho Paulin lance les travaux de construction de la piscine olympique de l’INJS


  1 Décembre      13        Sport (9557),

   

Abidjan, 1er déc 2022 (AIP)- Le ministre des Sports, Paulin Claude Danho, a lancé, jeudi 1er décembre 2022, à Abidjan, les travaux de construction de la nouvelle piscine olympique de l’Institut national de la jeunesse et des sports (INJS) de Marcory.

Prévue sur une superficie de 4632 m², cette infrastructure avec un bassin de 25m X 50 m (8+2 couloirs) sera logé sur un espace polyvalent avec une tribune, des espaces de divertissement dont une piscine ludique, une salle de musculation/fitness et une salle de presse. Les travaux vont durer 24 mois.

Sa réalisation s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme « Aisance aquatique » du ministère des sports dont l’objectif principal est d’apporter des réponses à la problématique de la création des conditions optimales d’une pratique aisée de la natation en Côte d’Ivoire.

« Aisance aquatique » prévoit la construction et/ou la réhabilitation de piscines dans les communes d’Abobo, de Yopougon, d’Attécoubé, de Bingerville, de Koumassi et de Bouaké. Le coup d’envoi de ce programme, d’un coût d’environ 15 milliards de francs CFA, a été donné le 22 octobre par le Premier ministre, Patrick Achi, à Abobo.

Le Ministre Danho a souligné que la dotation de l’INJS d’une piscine est « un bond qualitatif » pour faire de cette école un centre de référence et de perfectionnement dans sa quête d’offrir de nouvelles mutations mais surtout pour faire renaître la natation en détectant de nouveaux talents.

« Spécifiquement pour l’INJS, cette infrastructure sportive de qualité viendra combler un vide dans la formation des étudiants de cet institut qui, jadis, avait délocalisé les enseignements de natation à la piscine d’Etat de Treichville et à la piscine Dominique Ouattara de Bingerville », a-t-il relevé.

De son côté, le directeur général de l’INJS, Habib Sanogo, a indiqué que la construction de la piscine olympique au sein de son institution, est la réalisation d’un « rêve ». Il a exprimé sa gratitude à tous ceux qui ont œuvré à la concrétisation de ce projet notamment le président de la République, Alassane, le Premier ministre, Patrick Achi et le Ministre Paulin Danho sans oublier ceux qui ne sont plus de ce monde.

Cette cérémonie de pose de première pierre était couplée avec l’ouverture solennelle de l’année académique 2022-2023 de l’INJS, créé par décret n° 61-141 du 15 avril 1961 et érigé en direction générale par décret  en 2013. Depuis le 28 décembre 2012, Habib Sanogo en est le premier responsable.

Cet Institut de renommée internationale est composé de deux grandes écoles à savoir le Centre national du sport de haut niveau (CNSHN) et le Centre de médecine du sport (CMS).

Le leader africain de la formation des cadres de jeunesse, sport et loisir, il a pour principale mission de former aux emplois du sport, de la jeunesse et du loisir.

Dans la même catégorie