GNA UK rallies support for Ghana’s participation in COP26 GNA President commissions Accra Compost and Recycling Plant (ACARP) ACI Congo : Vers la probation et la vente des pesticides dans le pays ACI Congo : La rentrée andragogique 2021-2022, une grande réussite avec près de 95% de présence ACI Congo : Les femmes édifiées sur la résolution 1325 du Conseil de sécurité APS LA SOCIÉTÉ CIVILE INVITÉE À VEILLER AU RESPECT DE LA PARITÉ AUX PROCHAINES LOCALES APS UNE COUPE DU MONDE TOUS LES DEUX ANS, LA QUESTION TRANCHÉE LE 20 DÉCEMBRE (FIFA) APS LE FILM « LINGUI, LES LIENS SACRÉS », UN APPEL À L’UNION DES FEMMES APS LA BRÈCHE DE SAINT-LOUIS S’EST STABILISÉE AUTOUR DE TASSINÈRE (SPÉCIALISTE) APS L’AMBASSADEUR D’ITALIE SALUE L’ »ESPRIT ENTREPRENEURIAL » DES SÉNÉGALAIS VIVANT DANS SON PAYS

Côte d’Ivoire-AIP/ Des leaders d’associations et d’ONG se forment au renforcement du dialogue communautaire


  9 Avril      8        Société (36413),

   

Daoukro, 09 avr 2021 (AIP)- Trente leaders d’associations et d’ONG se forment sur le renforcement du dialogue communautaire et la lutte contre la désinformation, lors d’un atelier de formation qui a lieu, du jeudi 08 au vendredi 09 avril 2021, à Daoukro, dans le cadre de la prévention et la gestion de conflits en période électorale.

Il s’agit d’un atelier initié par le Regroupement des acteurs ivoiriens de droits humains (RAIDH) pour une meilleure implication des acteurs concernés dans la prévention et la gestion des conflits. Sur l’opportunité de cette formation, la chargée de programme, Aidara Fatem, a souligné qué son organisation veut ainsi renforcer le dialogue communautaire et lutter contre les rumeurs pour parvenir à la consolidation de la cohésion sociale dans la région de l’Iffou.

Le secrétaire général de préfecture de Daoukro, Diarassouba Lacina, s’est félicité de cet atelier qui donne aux leaders communautaires tous les arguments et toutes les armes nécessaires pour jouer pleinement leur rôle dans la lutte contre les rumeurs et le renforcement de la cohésion sociale. Il a demandé aux participants de s’approprier cette formation afin d’en tirer un maximum de profit.

« Si cette formation avait été déjà faite pour le renforcement de capacités des femmes leaders, nous aurions certainement évité cette crise post-électorale », a fait remarquer M. Diarrassouba.

Cet atelier se tient sur deux jours autour du thème, « Le leadership et l’implication de la femme dans la gestion des rumeurs, les techniques de plaidoyer et de lobbying ». Il intervient après une rencontre du RAIDH avec des femmes victimes de la crise post-électorale, a-t-on appris.

Dans la même catégorie